Actualités

Assurance-vie

Les unités de compte gagnent du terrain sur les fonds en euros

13 mai 2016 - optionfinance.fr

Le baromètre 2016 de l’épargne vie, publié la semaine dernière par Facts & Figures, montre une forte progression de la collecte dans les contrats d’assurance-vie en unité de compte (UC) au détriment des fonds en euros. Sur la période 2009-2014, la croissance annuelle moyenne de la collecte brute est négative de - 2,7 %. Elle est par contre nettement positive sur les UC, à savoir de 5,4 %. Cette évolution est liée à une stratégie volontariste mise en place par les acteurs qui, dans un contexte de taux d’intérêt très bas, voire négatifs, veulent limiter la collecte sur les fonds en euros. Ils ne veulent en effet pas avoir à l’investir sur des titres dont les rendements sont trop faibles et ne permettent pas de servir des taux de rendement attractifs. Cette stratégie, qui s’est accentuée depuis l’an dernier, se traduit par une déformation de la collecte par catégorie de clientèles. «Au cours des cinq dernières années, les bancassureurs et les réseaux traditionnels ont modéré leur collecte en épargne standard, c’est-à-dire auprès de la clientèle dont le revenu fiscal est inférieur ou égal à 50 000 euros, car celle-ci est trop demandeuse de fonds en euros», précise l’étude. Cette clientèle, qui représentait près de 26 % de la collecte des bancassureurs en 2010, est passée à 22,7 % en 2014. Tous les réseaux de distribution suivent la même évolution : les épargnants standards régressent au profit des épargnants patrimoniaux, voire de la gestion privée. Du côté des rendements servis sur les fonds en euros, ils varient selon le type de clientèle. Ils étaient en moyenne de 2,12 % pour la clientèle standard, contre 2,39 % pour la clientèle patrimoniale et 2,42 % pour la gestion privée.