Actualités

Fintech

L’Europe reste à la traîne

28 avril 2017 - optionfinance.fr

Les banquiers et les consommateurs internationaux ne sont pas les seuls à manifester un intérêt prononcé pour les fintechs. Selon une étude publiée par la banque d’affaires technologique européenne GP Bullhound, les montants injectés par les investisseurs en capital dans les sociétés innovantes de la finance ont en effet presque quintuplé au cours des trois dernières années dans le monde, pour s’établir à 13,6 milliards de dollars en 2016 (+ 7 % sur un an). Autre signe du poids grandissant pris par les fintechs : elles sont désormais 39 à afficher une valorisation d’au moins 1 milliard de dollars.

En la matière, l’Europe affiche un certain retard. Si GP Bullhound qualifie la performance de «robuste», les investissements en fonds propres n’y ont d’abord atteint l’an passé que 10 % du total mondial, à 1,4 milliard de dollars. Cette enveloppe a été répartie sur 247 sociétés, soit 30 % du nombre de fintechs financées dans le monde. Ensuite, le continent n’héberge que 6 «licornes» – dont trois au Royaume-Uni –, contre 15 en Asie et 18 aux Etats-Unis.