Actualités

Transition énergétique

L’Ircantec chiffre la «température» de son portefeuille à 2,5 °C

28 juin 2018 - optionfinance.fr

A l’occasion de la sortie de son rapport annuel, l’Ircantec, l’institution de retraite complémentaire des agents publics non titulaires, a rendu publique une évaluation de la trajectoire de son portefeuille d’actifs en matière de lutte contre le réchauffement climatique, réalisée par le cabinet I Care & Consult. L’objectif de l’Ircantec est de savoir comment elle se situe à ce jour par rapport à la trajectoire 2 °C de l’Agence internationale de l’énergie. «La “température provisoire” de notre portefeuille est ressortie à 2,5 °C, ce qui nous positionne favorablement par rapport à l’indice de référence», se félicite Jean-Pierre Costes, président du conseil d’administration de l’Ircantec. L’investisseur va toutefois devoir accentuer ses efforts pour parvenir à un alignement sur le scénario des 2 °C, le rythme actuel de réduction des émissions de gaz à effet de serre des émetteurs en portefeuille n’étant pas jugé suffisant. L’Ircantec assure qu’elle va aussi poursuivre sa politique d’engagement actionnarial, en exerçant plus intensément ses droits de vote en fonction de critères extra-financiers. En 2017, elle a ainsi demandé à ses gérants actions de voter contre les résolutions dans 51,6 % des cas. Pour renforcer sa politique d’investissement responsable, l’Ircantec compte également sur le fonds dédié consacré aux obligations vertes qu’elle a lancé cette année et dont la gestion est confiée à Amundi. Fin 2017, les investissements du régime de retraite dans les «green bonds» atteignaient 484 millions d’euros, soit 4,4 % de ses réserves.