Actualités

Bourse

LVMH renonce à faire appel de la sanction de l'AMF

Option Finance - 11 septembre 2013

«LVMH met un point final à la procédure AMF», titre le communiqué de presse du groupe publié le 3 septembre. Par une décision du 25 juin dernier, la commission des sanctions de l’AMF a infligé 8 millions d’euros d’amende à LVMH. En cause ? Sa montée dans le capital d’Hermès en 2010. Dès l’annonce de la sanction, LVMH a annoncé son intention de faire appel. Deux mois plus tard, virage à 180 degrés : se disant soucieux «d’assurer une saine gestion de sa participation dans Hermès», le groupe de luxe annonce qu’il renonce à contester la décision. «Huit millions d’amende, ce n’est pas cher payé pour sa participation dans Hermès», grince un observateur. Une participation qui atteignait en juillet dernier 23,1 %. «Dommage, on aurait aimé connaître l’opinion des juges sur cette décision qui pose la question importante de savoir à quel moment il convient de communiquer une opération au marché», regrette un avocat spécialisé en droit boursier. Cependant, l’affrontement de deux grands noms du luxe est loin d’être achevé. Une information judiciaire est en cours suite à une plainte d’Hermès pour délit d’initié et manipulation de cours. Par ailleurs, le sellier a engagé une action devant le tribunal de commerce de Paris pour obtenir l’annulation des contrats d’equity swaps qui ont permis à LVMH de monter dans son capital.