Actualités

Technologie

Natixis, IBM et Trafigura testent une blockchain dans le négoce de pétrole

31 mars 2017 - optionfinance.fr

Natixis innove dans le trading de matières premières. La banque, en partenariat avec IBM et l’entreprise américaine de négoce de pétrole Trafigura, teste depuis fin 2016 un prototype de plateforme utilisant cette technologie (qui représente un registre de transactions dématérialisé et partagé) et qui vise à centraliser l’ensemble de la documentation relative à des opérations d’achat et de vente de pétrole sur le marché américain. «Alors que ce dernier affiche un fort dynamisme, notamment en raison du développement du pétrole non conventionnel outre-Atlantique, cette solution doit permettre aux différentes parties prenantes de ce type d’opérations (acheteurs, vendeurs, banques, etc.) de suivre en temps réel leur avancement (confirmation de la transaction, émission de lettres de crédit, livraison des marchandises, paiement, etc.) sur une interface unique et partagée, explique Arnaud Stevens, head of global energy and commodities du bureau new-yorkais de Natixis. Non seulement ce modus operandi est de nature à réduire le temps de traitement de ces transactions, par exemple en remplaçant les envois de documents papier par courrier, mais il limite en outre la charge de travail nécessaire à la réconciliation des données.» Alors que Natixis pourrait commercialiser cette plateforme «blockchain» dès 2018, il n’exclut pas dans un second temps de l’étendre à d’autres matières premières que le pétrole.