Actualités

OPA

Orange envisage de revenir sur les marchés de capitaux

19 septembre 2014 - optionfinance.fr

Afin de profiter du mouvement de consolidation du marché espagnol des télécoms, Orange a lancé, lundi dernier, une OPA amicale sur l’opérateur Jazztel. Celle-ci porte sur un montant maximum de 3,4 milliards d’euros. Même si l’opération ne sera bouclée qu’au cours du premier semestre 2015, le groupe français a d’ores et déjà arrêté son schéma de financement. L’option d’un financement en dette est ainsi écartée. «Actuellement, nous affichons une notation BBB+, assortie d’une perspective négative, rappelle Ramon Fernandez, directeur général adjoint en charge des finances d’Orange. Dans la mesure où nous souhaitons éloigner tout risque de dégradation du fait de cette opération, nous recourrons à des outils permettant de conforter la solidité de notre bilan.»

Après avoir effectué une émission inaugurale de titres hybrides en janvier dernier – 2,8 milliards d’euros équivalents émis dans la monnaie unique et en livres sterling –, la société envisage d’utiliser à nouveau ce mode de financement, pour lequel les agences de rating assimilent les fonds levés à des fonds propres à hauteur de 50 %. En complément, Orange prévoit de réaliser une émission de titres donnant accès à son capital. «Le choix, par exemple, entre une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription et des obligations convertibles dépendra à la fois du montant à lever et des conditions de marché», prévient Ramon Fernandez. La somme émise sous cette forme n’excédera toutefois pas 2 milliards d’euros.