Actualités

Cash management

Paiements internationaux : vers une transparence encore accrue

23 août 2018 - optionfinance.fr

Afin de rendre les paiements transfrontaliers réalisés par les entreprises plus rapides et plus transparents en ce qui concerne leur état d’acheminement et les commissions facturées par les banques, la coopérative Swift avait lancé l’an dernier «Swift GPI». Alors que cette solution, offerte à ce jour par 67 établissements bancaires dans le monde, s’est d’ores et déjà traduite par une réduction du temps nécessaire au crédit des fonds transférés sur le compte du bénéficiaire – moins de trente minutes pour la moitié des paiements effectués via GPI –, le service est en passe d’être enrichi. «Nous venons de lancer un pilote réunissant 12 banques (parmi lesquelles BNP Paribas et Société Générale) et 11 corporates (LVMH, Airbus…), dont l’objectif consiste à définir un standard afin que les trésoriers puissent initier des paiements GPI et suivre, de façon harmonisée, les statuts de ces flux entre les banques», indique Stanley Wachs, global head of bank engagement, global payments innovation chez Swift. Ce standard devrait être opérationnel d’ici la fin du premier semestre 2019. D’ici là, les directions financières devraient bénéficier d’autres innovations. «Dès novembre prochain, nous proposerons le service Stop & Recall, qui permettra à une banque d’arrêter à tout moment un paiement transfrontalier, en cas d’envoi par erreur ou en cas de fraude, par exemple», illustre Stanley Wachs.