Actualités

Cyberattaque

Petrwrap, plus dommageable que Wanna Cry

30 juin 2017 - optionfinance.fr

Ordinateurs bloqués, informaticiens mobilisés jour et nuit, employés contraints à prendre des jours de RTT, salaires de juin toujours pas versés… Les entreprises qui ont été touchées par la nouvelle cyberattaque mondiale Petrwrap – dont Saint-Gobain en France et notamment sa filiale Point.P – ont vu leur fonctionnement très fortement perturbé. «Petrwrap est en effet plus sophistiquée que Wanna Cry qui avait sévi un mois plus tôt, relève Gérôme Billois, senior manager cybersécurité chez Wavestone. Elle parvient à cibler les serveurs centraux de l’entreprise pour se diffuser ensuite à l’ensemble du réseau, y compris aux ordinateurs qui contiennent les sauvegardes. Un moyen de prévenir cette propagation consiste à mettre en place des mots de passe d’administration différents pour chaque poste de travail.» Or, de nombreuses entreprises ne disposent que d’un mot de passe unique, facile à voler pour le virus.