Actualités

Communication financière

Proxinvest alerte l’AMF sur les pratiques de certaines sociétés

09 septembre 2016 - optionfinance.fr

Au moins 22 sociétés cotées ne respectent pas leur obligation d’information à l’égard du marché. Tel est le constat dressé par l’agence de conseil de vote Proxinvest suite à une revue partielle des émetteurs de la Place de Paris. «Alors que les entreprises ont l’obligation de diffuser tous les mois les informations relatives à leur nombre d’actions et de droits de vote, certaines ne les communiquent que tardivement, voire pas du tout, explique Loïc Dessaint, directeur général de Proxinvest. C’est pourquoi nous avons adressé une lettre à l’AMF la semaine dernière afin de l’alerter.» En effet, ces pratiques pénalisent les investisseurs qui ont besoin de ces informations pour effectuer leurs déclarations de franchissement de seuil et risquent de se voir appliquer des sanctions si ces dernières se révèlent erronées.

Le problème n’est pas nouveau, mais il a été aggravé depuis l’entrée en vigueur de la loi Florange en avril dernier. «Certaines petites sociétés ne savent pas qu’elles doivent désormais associer un droit de vote double aux actions détenues au nominatif depuis au moins deux ans par le même actionnaire», observe Loïc Dessaint. Un manque d’information qui vient accroître encore les mauvaises déclarations de la part des émetteurs et donc des investisseurs.