Actualités

Rémunération

Serge Ferrari profite des assouplissements de la loi Macron

07 avril 2016 - optionfinance.fr

Alors que la loi Macron vient d’ouvrir aux salariés la possibilité d’affecter jusqu’à dix jours de congés non utilisés sur leur plan d’épargne retraite (Perco), le groupe Serge Ferrari, spécialisé dans les matériaux composites innovants, a adopté ce dispositif la semaine dernière. «Nos salariés pourront monétiser 3 jours de congés non pris en les intégrant dans leur Perco, explique Philippe Brun, directeur général délégué. Ce faisant, ils seront exonérés de charges sociales. La société bénéficiera, pour sa part, d’une réduction de ses charges sociales.» Selon ses calculs, cette baisse pourrait avoisiner 30 % sur un total de charges patronales de 50 %.

En outre, Serge Ferrari va proposer, lors de son assemblée générale qui se tiendra à la fin du mois, de mettre en place son premier programme d’attribution d’actions gratuites (AGA) à destination de ses principaux dirigeants et managers. Un choix lié à l’assouplissement de régime des AGA, entériné également par la loi Macron.