Actualités

Union bancaire

S&P tire des enseignements contrastés de la résolution de Banco Popular

23 juin 2017 - optionfinance.fr

Un an et demi après sa mise en oeuvre, le mécanisme de résolution unique (MSU) a démontré son efficacité. Second pilier de l’Union bancaire visant à restructurer rapidement un établissement en difficulté, ce dispositif a été utilisé pour la première fois avec succès début juin, dans le cadre de la reprise de Banco Popular par Santander pour 1 euro symbolique. Miné par près de 40 milliards d’euros d’actifs immobiliers toxiques sur un total d’actifs de 147 milliards d’euros, cet établissement a été déclaré comme non viable par le board du MSU, ce qui s’est traduit par des pertes intégrales pour les quelque 300 000 actionnaires ainsi que les détenteurs de dette subordonnée.

Pour Standard & Poor’s, ce cas de figure est globalement positif pour le secteur bancaire européen dans la mesure où il permet de renforcer la crédibilité de l’Union bancaire. Pour autant, l’agence de notation se veut prudente. D’abord, elle estime que le rachat de Banco Popular devrait conduire d’anciens investisseurs à déposer des recours juridiques. Les autorités de résolution ont il faut dire considéré que la valeur nette des actifs de l’établissement s’établissait à - 8 milliards d’euros, quand la banque indiquait que ses actifs nets tangibles valaient à fin mars dernier 7,5 milliards ! un « écart énorme » aux yeux de S&P qui pose question. En outre, cette restructuration pourrait dissuader les investisseurs à participer aux recapitalisations futures de banques fragiles, Banco Popular ayant réalisé une augmentation de capital de 2,5 milliards d’euros en mai 2016.