Actualités

Fiscalité

Taj lance une plateforme d’audit de fichiers d’écritures comptables (FEC)

23 janvier 2015 - optionfinance.fr

Depuis le 1er janvier 2014, les entreprises soumises à un contrôle fiscal doivent présenter aux autorités un fichier d’écritures comptables (FEC), qui reprend la totalité des informations contenues dans leur livre journal de comptabilité générale.

Cette nouvelle exigence est contraignante pour les entreprises françaises. «Les logiciels comptables gèrent souvent de façon incorrecte certaines règles comptables comme, par exemple, la numérotation des écritures, illustre Pascal Seguin, associé chez Taj. Ainsi, les FEC qu’ils produisent peuvent contenir des anomalies.» Des erreurs qui pourraient coûter cher aux entreprises. En effet, la sanction applicable en cas de non-conformité du FEC est au minimum une amende de 5 000 euros.

Afin d’aider les contribuables à produire des documents aux normes, Taj a lancé la semaine dernière Tax Analytics, une plateforme sur Internet permettant aux entreprises d’auditer la conformité de leur FEC avant de le délivrer aux autorités fiscales. Il suffit pour cela aux entreprises de créer un compte, et de télécharger leur FEC. «Au bout de 48 heures, la plateforme délivre à l’entreprise un rapport d’une quarantaine de pages recensant toutes les anomalies identifiées dans le fichier», explique Pascal Seguin. Une prestation dont le coût varie entre 500 et 5 000 euros en fonction du produit comptable de la société.