Actualités

Epargne salariale

Un dispositif encore mal connu et inégalitaire

06 mai 2016 - optionfinance.fr

L’épargne salariale progresse lentement. Alors qu’en 2011, 20 % des salariés déclaraient détenir un plan d’épargne entreprise (PEE), ils sont 23 % aujourd’hui, selon une étude TNS Sofres publiée par l’Autorité des marchés financiers le 2 mai dernier. Le plan d’épargne pour la retraite collectif (PERCO), qui concernait seulement 3 % des actifs en 2011, est aujourd’hui détenu par 9 % d’entre eux.

Malgré cette évolution positive, de fortes disparités subsistent parmi les détenteurs de dispositifs d’épargne salariale. Par exemple, si le taux de détention d’épargne salariale est élevé dans les grandes entreprises de plus de 500 salariés (48 %), il est très faible dans les PME de moins de 50 salariés (11 %). Quant au montant moyen détenu, d’environ 11 900 euros dans l’ensemble, il est inférieur à 3 900 euros pour la moitié des détenteurs.

Enfin, si l’épargne salariale est considérée comme un «bon placement» par la moitié des détenteurs, elle reste mal connue des salariés : contrairement aux cas de déblocage anticipé, connus de 79 % des actifs interrogés, seuls 38 % déclarent connaître l’ensemble de ses caractéristiques, et 34 % les frais afférents.