Actualités

Entreprises

Un nouveau statut pour faciliter la reprise par les salariés

15 janvier 2015 - optionfinance.fr

Alors que les reprises d’entreprises par leurs employés sont rares en France, le gouvernement souhaite remédier à cette situation. Un nouveau statut est ainsi entré en vigueur en début d’année : la Société coopérative et participative (Scop) d’amorçage. A la différence de la Scop traditionnelle, qui impose aux salariés de détenir immédiatement la majorité du capital social de la société, cette nouvelle forme juridique leur laisse jusqu’à sept ans pour devenir actionnaires majoritaires. «L’instauration de cette période de transition devrait faciliter la création de Scop car elle permet aux salariés d’effectuer plusieurs tours de table et d’utiliser les bénéfices de leur structure pour financer leur achat de parts sociales», estime Xavier Masson, avocat associé chez Fidal.