Actualités

Banques internationales

Un quasi-doublement des fonds propres depuis 2011

02 septembre 2016 - optionfinance.fr

A l’intention des responsables politiques des pays du G20, réunis en Chine jusqu’à ce lundi 5 septembre, le Comité de Bâle a publié la semaine dernière un rapport récapitulant les réformes mises en œuvre depuis la crise et, surtout, leur contribution visant à rendre le système bancaire international plus solide. Si l’organe rassemblant les autorités de supervision de 27 pays rappelle que plusieurs dispositions doivent encore entrer en vigueur, comme celle relative à l’harmonisation des systèmes d’évaluation interne des actifs, il insiste néanmoins sur le fait que «de nombreux progrès ont été réalisés» à ce jour.

Depuis 2011, le niveau des fonds propres durs (CET 1) des 91 plus grandes banques internationales est ainsi passé de près de 6 % à 11 % environ l’année dernière. Un quasi-doublement qui correspond à une augmentation des capitaux de 1 300 milliards d’euros ! Outre la solvabilité, la liquidité des principaux établissements bancaires s’est également sensiblement améliorée. Sous l’effet de l’application progressive du ratio de liquidité de court terme (LCR) depuis 2015 et de celle à venir du ratio de liquidité de long terme (NSFR), dès 2018, les actifs «hautement liquides» détenus par les banques – parmi eux figurent notamment les obligations souveraines – ont augmenté de… 3 500 milliards d’euros. Quant au ratio de levier, qui vise à limiter la taille des bilans par rapport aux capitaux propres, il a atteint 5,2 % en 2015, contre 3,5 % quatre ans plus tôt.