Actualités

Défaillances

Une légère embellie à nuancer

20 mars 2015 - optionfinance.fr

Bonne nouvelle sur le front des défaillances d’entreprises en France. Selon l’étude annuelle publiée jeudi dernier par les cabinets Deloitte et Altares, les faillites d’entreprises se sont élevées à 62 600, en baisse de 0,8 % par rapport à 2013. Ce constat est également partagé par d’autres organismes. Ainsi, d’après la Banque de France, 62 430 défaillances ont été enregistrées en 2014, en recul de 0,2 % en un an. De son côté, Coface estime le nombre de défauts à 62 063, soit une diminution de 3,6 %, tandis que leur coût financier s’est réduit de 13,9 %, à 4,1 milliards d’euros, au cours de la même période.

Toutefois, cette dynamique positive – constatée également au mois de janvier 2015 – est à nuancer. Tout d’abord, le seuil des 60 000 faillites, historiquement élevé, reste franchi, alors qu’il était inférieur à 50 000 en 2007. De plus, les PME de moins de 10 salariés, majoritaires en France, sont beaucoup plus exposées aux faillites que les autres catégories d’entreprises, selon la Banque de France et l’étude de Deloitte et Altares. En outre, Coface s’inquiète pour le nombre de défaillances d’ETI observé au dernier trimestre 2014 : sur les 100 plus grosses faillites, 33 ont concerné des sociétés ayant un chiffre d’affaires supérieur à 50 millions d’euros. Enfin, par rapport à son voisin allemand, la France a connu 160 % de défaillances d’entreprises de plus, l’an passé.