Actualités

INVESTISSEMENT

Une portée limitée pour le nouveau crédit d’impôt

10 avril 2015 - optionfinance.fr

Enfin une bonne surprise en matière fiscale pour les entreprises. Le Premier ministre Manuel Valls a annoncé la semaine dernière la création d’un crédit d’impôt exceptionnel destiné à stimuler les investissements des sociétés. Celles qui réaliseront des investissements industriels entre le 15 avril 2015 et le 15 avril 2016 pourront majorer les amortissements concernant ces dépenses de 40 %, ce qui se traduira alors par une économie d’impôt de 13,2 % du montant de leur investissement. Une bouffée d’air saluée par les entreprises. «Cet allégement fiscal est une très bonne nouvelle pour relancer l’industrie française, d’autant que nous ne l’attendions pas forcément», estime Thibault Lanxade, président du pôle entrepreneuriat et croissance du Medef.

Pour autant, l’organisation patronale redoute que cette mesure n’ait que des impacts limités. «En effet, il ne s’agit que d’un crédit d’impôt, souligne Thibault Lanxade. Ce dispositif ne permettra donc pas de renflouer la trésorerie des entreprises françaises, qui est encore très faible.» En outre, le Medef regrette que son champ d’application soit limité aux investissements purement industriels. «Aujourd’hui, de nombreuses entreprises françaises du secteur des services ont également besoin de réaliser des investissements, notamment dans le digital, pour rester compétitives, poursuit Thibault Lanxade. Or ces dernières sont exclues du dispositif.»