Actualités

Livret E

Une solution coûteuse pour les entreprises

21 novembre 2014 - optionfinance.fr

Parmi les propositions avancées par le Copiesas, la nouvelle instance de concertation et de réflexion sur l’épargne salariale, pour réformer cette épargne, la création d’un livret E pour les entreprises est l’une des plus novatrices. Si les primes et abondements distribués aux salariés seront bloqués cinq ans (hors cas de déblocage prévus par la loi), ils resteront accessibles aux entreprises, contrairement aux plans d’épargne classiques, pour financer leurs projets ou leurs fonds de roulement. En contrepartie, les entreprises devront verser aux salariés un taux minimal : celui du livret A + 1,5 %. Elles devront en plus cotiser à une garantie collective qui interviendra en cas de défaillance. Une proposition de prime abord attractive, mais qui, in fine, se révèle onéreuse : le coût total du livret pourrait excéder celui de l’affacturage, qui évolue dans une fourchette moyenne de 2 à 3 % du montant des créances transformées.