Actualités

FINANCEMENT

Vers un rapprochement des entreprises familiales et des investisseurs individuels

18 septembre 2014 - optionfinance.fr

Longtemps réfractaires à l’idée de faire entrer des investisseurs dans leur capital, les entreprises familiales françaises sont en train de faire évoluer leur position. Confrontées à des difficultés d’accès aux financements bancaires notamment, elles sont de plus en plus nombreuses à opter pour cette source de financement en capitaux propres, d’après une étude de KPMG. Pour autant, elles se montrent exigeantes sur le choix de ces investisseurs. «Les entreprises familiales sont peu enclines à faire appel à des fonds de private equity car ces derniers se positionnent sur des durées d’investissement qu’elles jugent trop courtes», explique Christophe Bernard, associé KPMG, responsable du réseau international family business. Dans ce contexte, elles préfèrent se tourner vers les investisseurs particuliers. «Elles partagent avec ces derniers davantage de valeurs, comme la recherche d’une rentabilité de long terme, une appréciation prudente des risques et une relation de proximité», ajoute Christophe Bernard.