Actualités

M&A

Vivendi relance les OPA hostiles en France

04 mars 2016 - optionfinance.fr

Depuis le rachat de Leguide.com par Lagardère en 2012, aucune offre publique d’achat (OPA) hostile n’avait été initiée en France. Il aura donc fallu attendre près de quatre ans pour que Vivendi lance une opération de ce type sur Gameloft, dont il est le principal actionnaire avec plus de 30 % du capital. Dans les prochaines semaines, le marché anticipe même une seconde OPA non sollicitée de la part de Vivendi sur un autre éditeur de jeux, Ubisoft, dont il détient une participation de 15,66 %.

Pour autant, les banquiers d’affaires ne prévoient pas une vague d’offres hostiles, ceux-ci assurant ne pas discuter de projets de ce type avec leurs clients. Une situation qu’ils imputent notamment à la volatilité actuelle. «Avec des valorisations qui fluctuent aussi fortement qu’en ce moment, il est déjà difficile de mener à bien une offre amicale, rappelle l’un d’eux. Lorsque cette dernière n’est pas amicale, le risque d’exécution est encore bien élevé, sauf à proposer un prix très attractif.» Selon des spécialistes, ce constat n’empêche toutefois pas certains groupes de s’interroger sur leur stratégie de défense. Cette analyse passe notamment par la mise en œuvre de la procédure de «titre au porteur identifiable», qui vise à leur offrir une meilleure connaissance des actionnaires composant leur flottant.