Bourse

Marchés

4 069 dollars : les dépenses de santé par habitant de la zone OCDE en 2017

AOF - 28 juin 2018


(AOF) - En 2016, les dépenses de santé ont enregistré leur plus forte croissance depuis sept ans, et que cette tendance devrait se poursuivre en 2017. À l'échelle de l'OCDE, les dépenses de santé ont augmenté de 3,4 % en moyenne en 2016, soit la plus forte progression observée depuis 2009 même si elle reste inférieure au niveau d'avant la crise. Selon les estimations provisoires, les dépenses de santé devraient continuer d'augmenter en 2017, quoique dans une moindre mesure, de 2,5% environ. Les chiffres fournis correspondent aux dépenses de santé publiques et privées.

Les dépenses de santé représentaient 8,9 % du PIB en 2016 et devraient se maintenir à ce niveau en 2017. C'est aux États-Unis qu'elles sont les plus élevées, à 17,2 % du PIB, ce qui est largement supérieur aux deux pays suivants, à savoir la Suisse (12,3 %) et la France (11,5 %). À l'autre extrémité du classement se trouvent la Turquie (4,2 %) et le Mexique (5,4 %), qui ont tous deux consacré moins de 6 % de leur PIB aux dépenses de santé.

En 2017, on estime que les dépenses de santé par habitant s'élevaient à 4 069 dollars (après prise en compte des variations dans le niveau des prix) en moyenne dans l'OCDE, soit 70 % de plus environ que les dépenses allouées à l'éducation par habitant.

Aux États-Unis, les dépenses moyennes devraient avoir franchi pour la première fois la barre des 10 000 dollars en 2017. Les dépenses par habitant étaient aussi nettement supérieures à la moyenne de l'OCDE en Suisse (8 009 dollars), au Luxembourg (7 049 dollars) et en Norvège (6 351 dollars).

Dans l'ensemble, la croissance des dépenses de santé en 2016 a été tirée principalement par la hausse des soins ambulatoires (+4,4 %), la croissance des soins de longue durée (+3 %), des produits pharmaceutiques au détail (+2.8 %) et des hospitalisations (+2,2 %) ayant été plus modérée.