Bourse

Sociétés

A suivre aujourd'hui... BOUYGUES

AOF - 22 février 2018


(AOF) - Bouygues a vu son bénéfice net part du groupe augmenter de 48% en 2017 pour atteindre 1,085 milliard. Hors exceptionnels, dont des plus-values de cessions des participations dans des projets autoroutiers, il ressort à 936 millions. Le résultat opérationnel courant 2017 du groupe diversifié a progressé pour sa part de 27% à 1,42 milliard d'euros, soit 4,3% (+0,8 point) d'un chiffre d'affaires de 32,9 milliards. Ce dernier a augmenté de 4% à périmètre et changes constants.

Le consensus compilé par Bouygues prévoyait un bénéfice net part du groupe de 903 millions d'euros en moyenne, un bénéfice opérationnel courant de 1,409 milliard et un chiffre d'affaires de 32,43 milliards. 

Ces bons résultats permettent ainsi à Bouygues de proposer à ses actionnaires une hausse du dividende de 0,10 euro par action pour l'exercice 2017. Ainsi, le Conseil d'administration proposera à l'assemblée générale du 26 avril 2018 un dividende de 1,70 euro par action. Les dates de détachement, d'arrêté des positions et de paiement du dividende sont respectivement fixées aux 2, 3 et 4 mai 2018.

En 2018, Bouygues prévoit de poursuivre l'amélioration graduelle de sa rentabilité. Bénéficiant d'un environnement porteur en France et à l'international, les activités de construction continueront d'être sélectives et de privilégier la marge aux volumes. Le résultat opérationnel courant et la marge opérationnelle courante des activités de construction sont attendus en amélioration par rapport à 2017.

TF1 confirme ses objectifs d'amélioration de sa rentabilité avec, dès 2018, une progression de la marge opérationnelle courante, hors événements sportifs majeurs.

Enfin, Bouygues Telecom s'inscrit dans une dynamique de croissance rentable pour atteindre son objectif de 300 millions d'euros de cash-flow libre en 2019. En 2018, le chiffre d'affaires services est attendu en croissance de plus de 3 % comparé à 2017, la marge d'Ebitda/chiffre d'affaires services devrait être supérieure à celle de 2017, soit 27,2%, et les investissements bruts devraient s'élever à 1,2 milliard d'euros environ.