Bourse

Sociétés

A suivre aujourd'hui... ILIAD

AOF - 13 mars 2018


(AOF) - Iliad a dévoilé une croissance de 19,3% de son bénéfice net récurrent 2017, à 480,3 millions d'euros, et une progression de 6% de son Ebitda consolidé, à 1,776 milliard d’euros. "Cette croissance résulte uniquement de la forte amélioration de la rentabilité des activités mobiles, grâce à la plus forte proportion du trafic sur le réseau en propre et à l'amélioration du mix d'abonnés mobiles", commente la maison-mère de Free

Pour sa part, la rentabilité des activités fixes a été négativement impactée par les décisions réglementaires avec la hausse du coût de dégroupage de 35 centimes par mois à 9,45 euros, la hausse des charges de personnel liée à l'accélération du déploiement du réseau FTTH, l'enrichissement des offres avec notamment l'offre TV by CANAL Panorama, et le recours à des promotions ponctuelles.

L'Ebitda d'Iliad est également négativement impacté par les premières pertes de démarrage en Italie.

Enfin, le chiffre d'affaires annuel de l'opérateur est ressorti à 4,987 milliards d'euros, en croissance de 5,6%. En termes de dynamique commerciale, Iliad a recruté 135 000 nouveaux abonnés Haut Débit et Très Haut Débit en 2017, à plus de 6,5 millions. Dans le mobile, Free a recruté 995 000 nouveaux abonnés l'année dernière.

Concernant ses investissements, Iliad a déboursé 1,48 milliard d'euros, hors fréquences, dans ses infrastructures fixes et mobiles en France. Par ailleurs, dans le cadre du développement de son projet italien, le groupe a investi 314 millions d'euros en 2017 (dont 50 millions d'euros pour les fréquences acquises auprès de Wind/Tre et 220 millions d'euros à l'Etat italien pour le renouvellement des fréquences 1 800MHz jusqu'en 2029).

En termes d'objectifs, Iliad vise une hausse de sa base d'abonnés FTTH (fibre) de 300 000 à 500 000 abonnés par an dès 2018 et 9 millions de prises raccordables au FTTH à fin 2018. Dans le mobile, 2 000 nouveaux sites devraient être ouverts sur l'année 2018, avec une couverture 4G proche de 90% et une couverture 3G de 95%.

Iliad vise une hausse de sa marge en France cette année et un niveau d'investissement (hors fréquences et lancement d'une nouvelle Freebox) en France compris entre 1,4 et 1,5 milliard d'euros.