Bourse

Sociétés

A suivre aujourd'hui... SMCP

AOF - 23 octobre 2017


(AOF) - Entrée en Bourse timide pour le groupe de prêt-à-porter SMCP, qui regroupe les marques Sandro, Maje et Claudie Pierlot. Le titre, introduit à 22 euros, a cédé vendredi 4,55% à 21 euros. Les échanges se font sous la forme de promesses d'actions. Si les négociations des actions débuteront officiellement le 24 octobre, ce repli confirme la prudence des investisseurs vis-à-vis de l'IPO. Mardi, les responsables de l'opération avaient été contraints de resserrer la fourchette de prix indicative de 22 et 22,5 euros, après avoir fixé début octobre une première fourchette de prix entre 20 à 25 euros.

A l'occasion de cette opération, SMCP a annoncé hier soir avoir levé 127 millions d'euros dans le cadre d'une émission d'actions nouvelles tandis que le montant de la cession par les actionnaires cédants s'élève à 414 millions d'euros. Sur la base du prix d'introduction de 22 euros par action, la capitalisation boursière de SMCP s'élève à environ 1,7 milliard d'euros.

A l'issue de l'opération, le conglomérat chinois Shandong Ruyi, son actionnaire majoritaire, détient 60,3% du capital de SMCP. Il descendra à 55,4% si l'option de surallocation est totalement exercée.

L'introduction en bourse de SMCP a pour objectif principal de permettre au groupe de soutenir sa stratégie de développement et de croissance et de réduire son endettement afin d'accroître sa flexibilité financière.

Positionné sur le marché du luxe dit "accessible", SMCP ambitionne de devenir un leader mondial de ce segment grâce notamment à son développement en Asie, principalement en Chine où il entend tirer parti de l'essor des classes moyennes. Il compte également sur la croissance digitale, développer Sandro Homme et développer les accessoires, très rentables.

Entre 2010 et 2016, le chiffre d'affaires du groupe a progressé de 188 millions d'euros à 786 millions d'euros, ce qui résulte d'une combinaison entre croissance organique et ouverture de nouveaux points de vente. L'Ebitda du groupe est passé de 74 millions d'euros en 2014 à 130 millions d'euros en 2016.

Au cours de l'année fiscale achevée le 31 décembre 2016, le groupe a continué à démontrer sa capacité à générer une croissance rentable, à travers une importante extension de son réseau de 1 223 points de vente, une croissance de 16,4 % de son chiffre d'affaires, ainsi qu'une marge d'Ebitda de 16,5 %, reflétant les bénéfices des investissements réalisés en 2015 pour renforcer la structure du groupe.