Bourse

Sociétés

AGENCES PUB AMERICAINES : 2018 s'annonce encore difficile, prévient Jefferies

AOF - 13 décembre 2017


(AOF) - Les Etats-Unis pourraient bien être l'année prochaine le trou noir du secteur de la publicité, si l'on en croit le pessimisme manifesté par Jefferies à l'encontre des agences américaines. Le bureau d'études a abaissé de 2,4 à 0,9% sa prévision de croissance organique pour Omnicom et Interpublic (IPG) sur leur marché domestique, anticipant dans le même temps une mise sous pression de leurs marges.

Le net ralentissement aux Etats-Unis se répercutera sur la performance globale des agences américaines dont la croissance organique totale (USA + international) est désormais attendue par Jefferies à 1,7% contre une précédente estimation à 2,6% et un consensus à 2,9%.

Les agences américaines vont en fait évoluer en 2018 dans un environnement de plus en plus compliqué marqué par une concurrence accrue et la nécessité, pour y faire face, de se montrer particulièrement généreux afin de retenir les talents. D'autre part, des secteurs comme les télécoms ou la distribution pourraient se montrer plus prudents dans leur communication et ainsi baisser leurs budgets médias.

Jefferies a finalement abaissé de 2,4% à 1,6% sa prévision de croissance organique 2018 pour IPG avec une marge opérationnelle de 12,5%. De son côté, Omnicom pourrait voit sa croissance atterrir à 1,8%, contre une précédente prévision de 2,8%, avec une marge de 14,3%.