Bourse

Sociétés

AIRBUS chute en Bourse, pénalisé par des rumeurs de retards de livraisons sur l’A320neo

AOF - 02 juillet 2018


(AOF) - Airbus (-2,54% à 97,71 euros) a accusé l’une des plus fortes baisses du CAC 40, après avoir cédé plus de 3% en début de séance. Selon les informations de Bloomberg, l’avionneur européen n'atteindrait pas son objectif de livraisons d'A320neo cette année, du fait des retards liés aux réacteurs de l'américain Pratt & Whitney (groupe United Technologies).

 

En février dernier, Airbus avait identifié un problème sur certains moteurs Pratt & Whitney récemment livrés et équipant son avion vedette l'A320neo. Le défaut des moteurs américains concernait le moyeu arrière du rotor du compresseur haute pression.

Ainsi, Airbus devrait livrer 30 à 40 exemplaires de moins que prévu cette année, poursuit Bloomberg, qui ajoute que l'objectif initial était de 210 livraisons pour ses A320neo équipés de moteurs Pratt & Whitney.

In fine, cela pourrait impacter l'objectif global de 800 livraisons visées par Airbus en 2018, contre 718 en 2017. En effet, l'atteinte de cet objectif devait passer par une montée en puissance de la cadence de production de la famille des A320.

Autre difficulté : Airbus et Pratt & Whitney s'exposeraient désormais à des pénalités de retard, indique également Bloomberg.

De son côté, Invest Securities rappelle qu'en 2017, Airbus avait déjà raté son objectif de livraison d'A320neo, en n'en livrant que 181 contre 200 visés.