Bourse

Sociétés

AIRBUS : le partenariat sur le C Series avec Bombardier effectif au 1er juillet

AOF - 08 juin 2018


(AOF) - Disposant de toutes les autorisations règlementaires requises, Airbus SE, Bombardier Inc. et Investissement Québec (IQ) sont parvenus à un accord pour que leur partenariat sur le C Series entre en vigueur à partir du 1er juillet 2018. Cette transaction par laquelle Airbus acquiert une part majoritaire dans la société en commandite Avions C Series (SCACS) avait été initialement annoncée en octobre 2017. Le siège, la principale chaîne d'assemblage et les fonctions associées seront basées à Mirabel, au Québec.

 

Comme annoncé précédemment, Bombardier continuera son plan actuel de financement de SCACS. En raison de la clôture anticipée du partenariat, les conditions de ce plan sont mises à jour conformément à l'échéancier suivant : Bombardier financera les déficits de trésorerie de SCACS, si nécessaire, au cours du second semestre de 2018, jusqu'à un maximum de 225 millions de dollars américains; jusqu'à un maximum de 350 millions en 2019; et jusqu'à un montant total maximum de 350 millions au cours des deux années suivantes, en échange d'unités participantes de SCACS avec droit à un dividende annuel cumulatif de 2 %.

Tout déficit de trésorerie excédentaire enregistré au cours de ces périodes sera partagé proportionnellement entre les porteurs d'actions classe A de SCACS. Airbus intègrera SCACS dans son périmètre à compter du 1er juillet 2018. Plus d'information financière sur l'opération sera fournie plus tard cette année.

Le programme C Series poursuit sa montée en cadence. Après 17 avions livrés en 2017 l'objectif est de doubler les livraisons en 2018.

Avec cet accord de partenariat, et les performances de ces avions largement éprouvés en service, les parties s'attendent à une demande accrue, nécessitant la création d'une deuxième chaîne d'assemblage final du C Series à Mobile, en Alabama, afin de servir les clients américains.