Bourse

Sociétés

AIRBUS, ROLLS-ROYCE et SIEMENS s'associent dans l'électrique

AOF - 28 novembre 2017


(AOF) - Airbus, Rolls-Royce et Siemens ont formé un partenariat qui vise à développer à court terme un démonstrateur de vol qui constituera un pas en avant important dans la propulsion hybride électrique pour les avions commerciaux.

Le démonstrateur de technologie hybride électrique E-Fan X devrait prendre son envol en 2020 après une campagne d'essais au sol, provisoirement sur un banc d'essai BAe 146, avec un des quatre moteurs à turbine à gaz remplacé par un moteur électrique de deux mégawatts. Des dispositions seront prises pour remplacer une deuxième turbine à gaz par un moteur électrique une fois que la maturité du système aura été prouvée.

Le démonstrateur E-Fan X explorera les défis des systèmes de propulsion de haute puissance, tels que les effets thermiques, la gestion de la poussée électrique, l'altitude et les effets dynamiques sur les systèmes électriques et les problèmes de compatibilité électromagnétique. L'objectif est de pousser et de mûrir la technologie, la performance, la sécurité et la fiabilité permettant des progrès rapides sur la technologie électrique hybride. Le programme vise également à établir les exigences pour la future certification des avions à propulsion électrique tout en formant une nouvelle génération de concepteurs et d'ingénieurs pour rapprocher les avions commerciaux hybrides électriques de la réalité.

Dans le cadre du programme E-Fan X, Airbus, Rolls-Royce et Siemens apporteront chacun leur expérience et leur savoir-faire dans leurs domaines d'expertise respectifs.

Airbus sera responsable de l'intégration globale ainsi que de l'architecture de commande du système de propulsion hybride électrique et des batteries, et de son intégration aux commandes de vol.

Rolls-Royce sera responsable du moteur turbo-arbre, du générateur de deux mégawatts et de l'électronique de puissance. En collaboration avec Airbus, Rolls-Royce travaillera également sur l'adaptation du ventilateur à la nacelle existante et au moteur électrique Siemens.

Siemens fournira les deux moteurs électriques de mégawatt et leur unité de contrôle électronique de puissance, ainsi que l'onduleur, le convertisseur DC / DC et le système de distribution d'énergie. Ceci vient s'ajouter à la collaboration entre Airbus et Siemens, lancée en 2016, qui vise le développement et la maturation de divers composants de systèmes de propulsion électrique et leur démonstration terrestre dans diverses classes de puissance.