Bourse

Sociétés

ALPHABET (Google) sanctionné pour ses investissements dispendieux

AOF - 24 avril 2018


(AOF) - Cette inquiétude des investisseurs à propos d’Alphabet est récurrente : la société-mère de Google ne serait-elle pas trop dépensière ? Elle entraîne aujourd’hui une baisse de 4,63% à 1 024,09 dollars de l'action. Au premier trimestre, les investissements du groupe ont pratiquement triplé, passant en un an de 2,5 à 7,3 milliards de dollars. Même si ce montant comprend l’achat d’un immeuble à New-York, le Chelsea Markit, pour 2,4 milliards de dollars, les analystes trouvent que la facture est plus lourde que prévu.

Alphabet investit dans ses infrastructures informatiques pour renforcer ses activités dans le cloud, mais aussi dans ses produits grand public, comme l'assistant personnel intelligent, l'Assistant.

Ce comportement dispendieux a fait oublier des résultats meilleurs que prévu. Sur les trois premiers mois de 2018, la célèbre firme Internet a enregistré un bénéfice net de 9,4 milliards de dollars, soit 13,33 dollars par action, à comparer avec un bénéfice net de 5,426 milliards de dollars, soit 7,73 dollars par action, un an plus tôt.

Les profits d'Alphabet ont été dopés à hauteur de 3,40 dollars par action par une nouvelle norme comptable concernant la prise en compte des plus-values latentes sur les investissements réalisés dans des sociétés. Hors exceptionnels, le bénéfice par action est ressorti à 9,93 dollars, contre 9,28 dollars le consensus Reuters.

Son chiffre d'affaires a augmenté de 26% à 31,146 milliards de dollars, dépassant là les attentes de Wall Street : 30,30 milliards de dollars. Il a aussi progressé de 23% hors impact des changes. Ses revenus publicitaires ont, eux, progressé de 24,5% à 26,642 milliards de dollars.