Bourse

Sociétés

ALTICE laisse les investisseurs sur leur faim avec sa première (petite) cession d'actifs

AOF - 01 décembre 2017


(AOF) - Si les dirigeants d'Altice ont cru obtenir une embellie à l'ouverture de la séance, en voyant que le titre rebondissait légèrement, ils ont dû rapidement déchanter : le titre de l'opérateur télécoms n'a gagné que 0,44% à 6,563 euros, ce qui porte à plus de 58% sa baisse depuis l'ouverture de la séance du 3 novembre.

C'est à cette date qu'Altice a publié des résultats trimestriels jugés décevants, suscitant une vague de défiance qui dure encore et qui ne porte que sur un thème : si les performances ne sont pas au rendez-vous, la dette de 50 milliards d'euros d'Altice va vite devenir insoutenable.

Le fait que la baisse se prolonge aujourd'hui montre que les investisseurs ont besoin de gages conséquents pour revenir sur la valeur, et considèrent que la cession annoncée ce matin n'est pas suffisante.

Altice a fait savoir qu'il avait signé un accord avec InfraVia Capital Partners afin de lui céder ses activités de solutions télécoms et de data centers en Suisse, sous les marques green.ch et Green Datacenter. De prime abord, cette nouvelle est positive car elle signe une première étape dans le programme de cessions d'actifs promis par Altice le 20 novembre pour tenter une première fois de juguler la chute de son cours.

Mais, comme le dit l'analyste d'Aurel BGC, la valeur des actifs cédés, de seulement 214 millions de francs suisses (environ 182 millions d'euros), n'est qu'une "goutte d'eau au regard de la dette" du groupe. C'est donc bien cela que retiennent les investisseurs en voyant cette transaction qui devrait être finalisée début 2018.

La seule question qui vaut maintenant est de savoir quand les "choses sérieuses" vont vraiment commencer et quelle forme elles vont prendre. Le 20 novembre, Altice annonçait ses premières cessions d'actifs pour le premier semestre 2018 sans donner plus de précisions. Un récent article du Financial Times indiquait que l'opérateur télécoms chercherait à vendre ses activités en République dominicaine. Le quotidien des affaires notait toutefois que le processus n'en est qu'à un stade préliminaire et qu'il pourrait encore être amendé.

En 2016, Altice Hispaniola, marque sous laquelle il opère en République dominicaine, a réalisé un Ebitda ajusté de 376,1 millions d'euros pour un chiffre d'affaires de 717,5 millions. Altice pris dans son ensemble a réalisé sur la même période près de 24 milliards d'euros de chiffre d'affaires et 8,9 milliards d'euros d'Ebitda.