Bourse

Marchés

Analyse AOF clôture France/Europe - En ordre dispersé

AOF - 05 décembre 2017


(AOF) - Dans le rouge l'essentiel de la séance, les marchés actions européens ont finalement clôturé en ordre dispersé grâce au rebond des valeurs technologiques. Ce matin, la publication d'enquêtes d'activités confirmant la solidité de l'économie européenne au mois de novembre n'a eu aucun impact sur les marchés. Les investisseurs ont focalisé leur attention sur l'évolution de Wall Street, et notamment du Nasdaq. Dans ce cadre, l'orientation positive de l'indice cet après-midi a rassuré les opérateurs. Le CAC 40 a cédé 0,26% à 5 375,53 points tandis que l'EuroStoxx 50 a gagné 0,07% à à 5 375 points.

2017 s’annonce comme une annus horribilis pour Provident Financial, groupe britannique spécialisé dans les crédits aux emprunteurs dits « subprime ». Depuis le début de l’année, l’action a perdu plus de 70% de sa valeur alors qu’elle a chuté aujourd’hui de 10,17% à 790,5 pence après que le groupe a annoncé faire l’objet d’une enquête du gendarme britannique du secteur financier, la FCA. Fin août, Provident Financial s’était effondré en Bourse après un profit warning qui avait coûté son poste au directeur général.

Fnac-Darty a gagné 0,76% à 91,67 euros après avoir atteint un plus haut historique à 94,51 euros. Les investisseurs saluent l'ambition affichée par le distributeur spécialisé dans son plan stratégique Confiance+ dévoilé hier soir. Sur la base de l'intégration réussie de Darty - les 130 millions d'euros de synergies seront atteints en 2018 - Fnac-Darty ouvre cette nouvelle phase avec un objectif de croissance rentable et de transformation pour devenir une plateforme omnicanale de services.

Neopost a dégringolé de 14,07% à 24 euros après un chiffre d'affaires trimestriel décevant. Au troisième trimestre, le fabricant de machines à affranchir a réalisé un chiffre d'affaires en baisse de 6,1% à 263 millions d'euros. Le consensus attendait un chiffre d'affaires de 269 millions d'euros. A taux de change et périmètre constants, la baisse de l’activité est de 2,5%.

Les chiffres macroéconomiques du jour

En France, l'indice PMI IHS/Markit composite, qui mesure l'activité des directeurs d'achat dans les services et l'industrie, est ressorti en novembre à 60,3, contre une première estimation de 60,1 et après 57,4 en octobre. Dans les services, l'indice s'est établi à 60,4 contre une première estimation de 60,2, après 57,3 en octobre.

En octobre 2017 par rapport à septembre 2017, les ventes au détail ont reculé de 1,1% en zone euro, selon les estimations d'Eurostat, l’office statistique de l'Union européenne. Le consensus tablait sur -0,7%. En septembre, elles avaient grimpé de 0,8%. En octobre 2017 par rapport à octobre 2016, les ventes ont progressé de 0,4% alors que les économistes escomptaient +1,5%.

En zone euro, l'indice PMI IHS-Markit composite, qui mesure l'activité des directeurs d'achat dans les services et l'industrie, est ressorti en novembre à 57,5, conformément à la première estimation, et après 56 en octobre. Dans les services, l'indice s'est établi à 56,2, conformément à la première estimation, et après 55 en octobre.

En Allemagne, l'indice PMI IHS/Markit composite, qui mesure l'activité des directeurs d'achat dans les services et l'industrie, est ressorti en novembre à 57,3, contre une première estimation de 57,6 et après 56,6 en octobre. Dans les services, l'indice s'est établi à 54,3, contre une première estimation de 54,9, après 54,7 en octobre.

La croissance dans le secteur des services a ralenti plus que prévu en novembre aux Etats-Unis, selon l'Institute of Supply Management. L'indice pour le secteur est ressorti à 57,4, contre un consensus Reuters de 59 et 60,1 en octobre.

La croissance dans le secteur des services a ralenti en novembre, a annoncé IHS Markit. L'indice des directeurs d'achat pour ce secteur est passé de 55,3 en octobre à 54,5 le mois dernier.

Les Etats-Unis ont enregistré un déficit commercial de 48,7 milliards de dollars en octobre, un montant supérieur au consensus Reuters s'élevant à 47,5 milliards de dollars. Il avait atteint 44,9 milliards en septembre, chiffre révisé de 43,5 milliards.

A 17h45, l'euro cède 0,45% à 1,1813 dollar.