Bourse

Marchés

Analyse AOF clôture France/Europe - Euro et Wall Street en soutien, malgré Air France-KLM

AOF - 07 mai 2018


(AOF) - La vigueur de Wall Street et la faiblesse de l'euro se sont combinés pour permettre aux marchés européens de commencer la semaine dans le vert. La Bourse américaine a surtout profité du bond des cours du pétrole, sur fond de tensions avec l'Iran, et d'Apple. Pour sa part, l'euro a été pénalisé par la dégradation inattendue du moral des investisseurs de la zone euro en mai. Le CAC 40 a gagné 0,28% à 5 531,42 points et ne se situe plus qu'à 0,2% de son sommet de l'année en clôture atteint le 22 janvier à 5 541,99 points. De son côté, l'EuroStoxx 50 s'est apprécié de 0,38% à 3 564,19 points.

Nestlé a progressé de 1,57% à 77,56 francs suisses après la signature d'un accord de grand envergure avec Starbucks. Le géant suisse va verser à la marque américaine Starbucks 7,15 milliards de dollars pour obtenir la licence sur les cafés non distribués dans les 28 000 cafés Starbucks. L'alliance porte sur les produits de la marque tels que des paquets de café en poudre ou en grains vendus notamment en supermarchés. Cette transaction offre à Nestlé une plateforme de croissance en Amérique du Nord, avec des positions de leader dans les activités haut de gamme de café torréfié et moulu.

Décidément, les séances se suivent et se ressemblent pour Air France-KLM (-9,83% à 7,3 euros) qui a accusé une nouvelle fois le plus fort recul de la place de Paris. Jean-Marc Janaillac, le président-directeur général de la compagnie aérienne a annoncé sa démission, suite à l’échec des négociations avec les syndicats. Vendredi soir, le groupe a annoncé que la consultation sur l'accord salarial proposé avait donné un résultat négatif (55,44% des votes). Le tout, avec un taux de participation important de 80,33%.

Altamir a flambé de 25,29% à 17,24 euros alors qu'Amboise a présenté un projet d'OPA pour racheter la société d'investissement. Le titre de la société cotée de private equity se rapproche du prix proposé, soit 17,36 euros par action avant détachement du dividende. Après détachement du dividende, le montant proposé s'élève à 16,71 euros. Amboise ne prévoit cependant pas de sortir Altamir de la Bourse et entend maintenir le flottant à au moins 35%.

Les chiffres macroéconomiques du jour

L'indice Sentix du moral des investisseurs de la zone euro a baissé en mai, pour le quatrième mois de suite, à 19,2 points. Il est au plus bas depuis février 2017. Le consensus Reuters était de 21,1 points.

A la clôture, l'euro cotait 1,1921 dollar, au plus bas depuis fin décembre. Il reculait de 0,32%.