Bourse

Marchés

Analyse AOF clôture France/Europe - Le 10 ans américain continue de jouer les troubles fêtes

AOF - 25 avril 2018


(AOF) - Les marchés européens ont reculé pour la deuxième séance consécutive en raison de la poursuite de la remontée des rendements des emprunts d’Etat. Le rendement du 10 ans américain semble s'installer au dessus de 3% et devient un concurrent de plus en plus sérieux pour les actions. Dans ce contexte, les investisseurs ont relégué à l'arrière plan les nombreux résultats d'entreprises, pourtant souvent de bonne facture. L’indice CAC 40 a clôturé en repli de 0,57% à 5413,30 points tandis que l’EuroStoxx50 a cédé 0,71% à 3 485,83 points.

En Europe, Credit Suisse (+3,64% à 16,79 francs suisses) a facilement pris la tête d'un indice suisse, SMI, dont la grande majorité des valeurs sont en baisse, à la faveur de résultats meilleurs que prévu au premier trimestre. La banque helvétique a en particulier bénéficié de la bonne performance de son activité de gestion de fortune, dont collecte n'avait jamais été aussi importante depuis 7 ans. Sur les trois premiers mois de 2018, le bénéfice net de la concurrente d'UBS a augmenté de 16% à 694 millions de francs suisses (579 millions d'euros) tandis que son bénéfice imposable a bondi de 57% à 1,054 milliards de francs suisses.

A Paris, Kering a bondi de 4,61% à 458,40 euros après avoir atteint un record de 470,80 euros. Le titre, largement en tête du CAC 40, est soutenu par l'impressionnante performance réalisée par le groupe de luxe au premier trimestre. Toujours dopé par sa marque vedette, Gucci, la société de François-Henri Pinault a vu ses ventes bondir de 36,5% à taux de changes constants pour atteindre 3,11 milliards d'euros. Le consensus tablait sur 24% "seulement". Gucci, qui génère a elle toute seule 60% de l'activité de Kering, a a enregistré une croissance organique de 49%, du jamais vu.

STMicroelectronics (+2,95% à 18,175 euros) a enregistré au premier trimestre 2018 un bénéfice net de 239 millions de dollars, ou 0,26 dollar par action diluée, contre 108 millions de dollars (ou 0,12 dollar par action diluée) enregistré au premier trimestre 2017. La marge brute du fabricant de semi-conducteurs a augmenté de 220 points de base à 39,9% et la marge d'exploitation de 480 points de base à 12,1%.

Les chiffres macroéconomiques du jour


Aucune statistique n'était attendue.

Vers 17h40, l'euro perd 0,43% à 1,21807 dollar.