Bourse

Marchés

Analyse AOF clôture France/Europe - Le CAC 40 a gagné 0,39% cette semaine

AOF - 20 octobre 2017


(AOF) - Les marchés européens ont terminé en légère hausse, soutenus par l’espoir d’une réforme fiscale aux Etats-Unis. Une résolution budgétaire américaine ouvrant la voie aux réductions d'impôts souhaitées par le président américain a été votée jeudi soir. La hausse des rendements obligataires provoquée par cette perspective a soutenu les valeurs bancaires. Michelin a, lui, bénéficié de son activité trimestrielle. L’indice CAC 40 a gagné 0,08% à 5 372,38 points, portant ses gains sur l’ensemble de la semaine à 0,39%. L’EuroStoxx 50 a progressé de 0,08% à 3 605,09 points.

Après une série de déceptions ces derniers trimestres, les investisseurs accueillent favorablement les résultats globalement en ligne avec les attentes d'Ericsson au troisième trimestre. D'autant plus que les analystes continuaient jusqu'à ces derniers jours à réduire leurs estimations. L'action de l'équipementier télécoms bondit pour cette raison de 7,96% à 52,65 couronnes suédoises. Au troisième trimestre, Ericsson a essuyé une perte nette de 4,35 milliards de couronnes suédoises contre une perte de 180 millions un an plus tôt.

A Paris, Michelin (+0,96% à 121,10 euros) a surperformé le CAC 40 après la publication d'un chiffre d'affaires du troisième trimestre 2017 solide. Le deuxième fabricant de pneumatiques mondial a réalisé sur la période de trois mois close fin septembre un chiffre d'affaires en hausse de 3% à 5,335 milliards d'euros, conformément au consensus. Sur les neufs premiers mois de l'année, le chiffre d'affaires affiche une croissance de 6% à 16,4 milliards d'euros.

Le marché a mal reçu l'activité d'AccorHotels au troisième trimestre. En repli de 3,29% à 41,585 euros, l'action du groupe hôtelier a accusé la plus forte baisse du CAC 40, pénalisée par des prises de bénéfices. Prenant prétexte du ralentissement de la croissance observé cet été, certains investisseurs se sont délestés d'une action qui a atteint mardi son plus haut annuel à 43,67 euros. Au troisième trimestre le chiffre d'affaires du numéro un européen de l'hôtellerie avec les enseignes Ibis, Novotel, Sofitel, Fairmount ou Raffles a grimpé de 7,2% à 504 millions d'euros.

Les chiffres macroéconomiques du jour

Aux Etats-Unis, 5,39 millions de logements existants ont été revendus en septembre en rythme annuel après 5,35 millions en août. Le consensus Reuters était de 5,30 millions de logements.

Vers 17h40, l'euro perd 0,63% à 1,1773 dollar.