Bourse

Marchés

Analyse AOF clôture France/Europe - Le CAC 40 a gagné 2,68% cette semaine

AOF - 09 mars 2018


(AOF) - Les marchés actions européens ont clôturé la semaine sur une note positive. Le CAC 40 a progressé de 0,39% à 5 274,40 points. La Bourse de Paris affiche un gain hebdomadaire de 2,68% au terme d'une série de cinq séances consécutives de hausse. Un bilan partagé dans le reste de l'Europe, comme en témoigne la progression de 2,85% enregistrée par l'Euro Stoxx 50 depuis lundi. Les indices actions ont profité de l'éloignement du risque inflationniste aux Etats-Unis. Le salaire horaire moyen n'a augmenté que de seulement 2,6% en février sur un an contre un consensus de 2,8%.

Linde a gagné 0,08% à 179,40 euros après avoir grimpé de 3,7% hier dans le sillage de résultats 2017 solides. Hier soir, le spécialiste allemand des gaz industriels a également rassuré le marché sur l'évolution du projet de fusion avec son concurrent américain Praxair. Pour satisfaire les autorités de la concurrence, tant aux Etats-Unis qu'en Europe, les deux groupes ont mis en vente plusieurs de leurs actifs. Selon Reuters, qui cite des sources proches du dossier, Linde et Praxair doivent vendre des actifs représentant un excédent brut d'exploitation total de 750 à 800 millions de dollars.

Le ciel semble, enfin, s'éclaircir pour CGG. Le spécialiste des services et équipements géophysiques, tout juste restructuré, a dévoilé des prévisions encourageantes dans le sillage de résultats 2017 en amélioration. En Bourse, les investisseurs apprécient : le titre a bondi de près de 5% à 1,55 euro. L'an dernier, CGG a accusé une perte nette de 514,1 millions de dollars, contre une perte de 576,6 millions un an plus tôt. L'Ebitda a progressé de 14% à 372,4 millions.

Maurel & Prom a flambé de près de 13% à 3,88 euros, soutenus par des résultats 2017 en amélioration et l'annonce de la reprise des forages au Gabon. L'an dernier, la compagnie pétrolière a renoué avec les profits dans le sillage du rebond des cours du brut. Son bénéfice net s'est établi à 7 millions d'euros contre une perte de 50 millions en 2016. Le résultat opérationnel a bondi de plus de 240% à 58 millions tandis que l'excédent brut d'exploitation a progressé de 19% à 168 millions. Le chiffre d'affaires, déjà publié, a atteint 355 millions, en hausse de 12%.

Les chiffres macroéconomiques du jour

La production industrielle a chuté de 2% en France en janvier après avoir progressé de 0,2% en décembre, chiffre révisé de +0,5%, a annoncé l'Insee. Les économistes interrogés par Reuters anticipaient en moyenne un repli limité à 0,2%. Dans la seule industrie manufacturière, le recul est de 1,1 % en janvier, après −0,1 % en décembre. La production a diminué fortement dans les industries extractives, énergie, eau (−6,7 % après +2 %).

La production industrielle a reculé de 0,1% en janvier en Allemagne alors qu'elle était attendue en progression de 0,5%, selon le consensus Reuters. Elle avait reculé de 0,5% en décembre.

Les Etats-Unis ont créé 313 000 postes en février, un chiffre bien supérieur au consensus Reuters de 200 000. Le chiffre de janvier a été revu en hausse de 200 000 à 239 000. Le taux de chômage est, lui, resté stable à 4,1%, contre une anticipation du marché de 4%. Pour sa part, le salaire moyen est ressorti à +0,1% en rythme mensuel pour un consensus +0,2%.

Ce soir, l'euro gagne 0,04% à 1,2318 dollar.