Bourse

Marchés

Analyse AOF clôture France/Europe - Le CAC 40 en légère hausse grâce à la réduction des pertes du Nasdaq Composite

AOF - 28 mars 2018


(AOF) - Les marchés européens ont fini en légère hausse, les valeurs technologiques américaines réduisant leurs pertes en fin de séance. Après Facebook, un deuxième GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon), Amazon est sous pression. Selon le site d’information Axios, Donald Trump souhaiterait modifier le régime fiscal d'Amazon qui menace les distributeurs traditionnels. A Paris, le secteur des utilities (EDF, Suez...) a bénéficié de taux à long au plus bas depuis fin janvier. L’indice CAC 40 a gagné 0,44% à 5 093,22 points tandis que l’EuroStoxx 50 a progressé de 0,43% à 3 331,25 points.

Après avoir failli passer sous pavillon américain en 2014, Shire cédera t-il aux sirènes nippones ? A la Bourse de Londres, le titre du laboratoire pharmaceutique britannique bondit en tout cas de près de 13,97% à 3 499 pence. Le géant nippon Takeda Pharmaceutical a annoncé qu'il envisageait de présenter une offre de rachat sur concurrent. Takeda a assuré n'être qu'à un stade préliminaire et exploratoire. Aucune approche n'a d'ailleurs encore été engagée auprès du conseil d'administration de Shire, a précisé le numéro un japonais de la pharmacie.

A Paris, Orpea (+1,36% à 101,20 euros) a bien résisté au marasme ambiant, grâce à la publication de solides résultats 2017 et dans la perspective de la poursuite de son internationalisation. Dans le détail, le spécialiste de la prise en charge de la dépendance a réalisé un résultat net de 197,8 millions d'euros en 2017, soit une hausse de 11,4% par rapport à 2016. Cette évolution favorable se retrouve également pour le résultat opérationnel courant qui ressort à 394,4 millions (+13,3%) et l'Ebitda qui s’établit à 547,7 millions (+15,4%), soit une marge de 17,5% du chiffre d'affaires.

Groupe Crit a bondi de 8,78% à 83 euros, une performance compte tenu de la morosité ambiante sur les marchés financiers, ce qui en fait la plus forte hausse du marché SRD. Les investisseurs se ruent sur le titre du groupe de travail temporaire après l'annonce d'une très forte hausse de son dividende. Au titre de l'exercice 2017, Crit va verser à ses actionnaires 4,40 euros par action contre 40 cents par action au titre de 2016. Cette générosité repose sur les résultats solides enregistrés par Crit l'année dernière.

Les chiffres macroéconomiques du jour


La confiance des ménages dans la situation économique est stable en mars, a annoncé l'Insee. Elle s'établit à 100, ce qui correspond à sa moyenne de long terme et est conforme aux attentes.

La croissance américaine a atteint 2,9% au quatrième trimestre aux Etats-Unis en rythme annualisé, dépassant le consensus Reuters s'élevant à +2,7%. Il s'agit d'une troisième estimation, la seconde était de +2,5%. L'indice des prix PCE, hors alimentation et énergie, a été confirmé à 1,9% sur cette période, en ligne avec les attentes.

Aux Etats-Unis, les promesses de ventes immobilières ont augmenté de 3,1% en février après avoir baissé de 5% (révisé de -4,7%) en janvier. Le consensus Reuters était de +2,1%.

A 17h35, l'euro cède 0,50% à 1,2345 dollar.