Bourse

Marchés

Analyse AOF clôture France/Europe - Légère progression pour les marchés actions européens

AOF - 10 septembre 2018


(AOF) - Les marchés européens ont débuté cette semaine en légère hausse, dans un contexte pourtant non dénué de craintes concernant le commerce international. Donald Trump a menacé de taxer 267 milliards de dollars d'importations chinoises en plus de celles de 200 milliards déjà évoquées. La place financière de Milan s’est particulièrement distinguée (+2,43%) après les propos rassurants du gouvernement sur la question budgétaire. Au son de la cloche, le CAC 40 a avancé de 0,33% à 5 269,33 points et l’Eurostoxx 50 de 0,48% à 3 309,28 points.

A Zurich, Richemont (+1,02% à 82,98 euros) a terminé en territoire positif. Le numéro deux mondial du luxe a annoncé une hausse de 10% de ses ventes à périmètre et changes constants à 5,667 milliards d'euros lors de la période de cinq mois close le 31 août. Le consensus tablait sur une progression de 7%. En intégrant le groupe italien de mode en ligne Yoox Net-a-Porter (YNAP), la croissance atteint 25%, une performance supérieure aux attentes des analystes qui anticipaient +20%. Les ventes ont été soutenues par le retail et la joaillerie.

STMicroelectronics (stable à 16,20 euros) a une nouvelle fois montré qu'il était sensible à toute information touchant à l'activité d'Apple, dont il est un des fournisseurs. Le fabricant de semi-conducteurs affichait ainsi le plus fort repli de l'indice CAC 40, à la mi-séance, avant de se reprendre. Donald Trump a appelé Apple à produire aux Etats-Unis. Le président américain a répliqué à Apple qui avait averti que les nouvelles taxes envisagées sur les importations chinoises affecteraient notamment les Apple Watch et ses casques sans fil. L'iPhone n'a pas été mentionné.


Marie Brizard Wine & Spirits (MBWS) a encore cédé 5,38% à 5,28 euros, portant son repli à 12% sur les cinq dernières séances. Le fabricant français de vins et spiritueux est toujours affecté par les annonces réalisées mardi soir. Après la chute de ses ventes au premier semestre, le groupe, ex-Belvédère, a révisé en forte baisse ses prévisions de résultats 2018.

Les chiffres macroéconomiques du jour


La Banque de France a confirmé sa prévision d'une croissance de 0,4% de l'économie française au troisième trimestre 2018, après +0,2% au deuxième trimestre.

Vers 17h35, l'euro avance de 0,31% à 1,1605 dollar.