Bourse

Marchés

Analyse AOF clôture France/Europe - Les marchés européens rebondissent franchement dans l'espoir d'une détente commerciale

AOF - 16 août 2018


(AOF) - Déjà bien orientés ce matin, les marchés européens ont légèrement accéléré leur progression après l'ouverture dynamique de Wall Street. A l'arrivée, le CAC 40 a gagné 0,83% à 5 349,02 points et l'EuroStoxx 0,61% à 3 379,70 points. L'ambiance s'est détendue sur l'ensemble des places financières de la planète après l'annonce d'une rencontre d'ici la fin du mois entre Wang Fuwen, vice-ministre chinois au commerce, et David Malpass, du Département américain du Trésor, pour tenter de calmer la crise commerciale. Cet espoir s'est traduit par une remontée des taux longs, du pétrole et de l'euro.

Kingfisher (-4,44% à 277,60 pence) a atteint un nouveau plus bas pour cette année après avoir donné des indications préoccupantes sur l'évolution de ses résultats. A l'occasion de la publication de son chiffre d'affaires du premier semestre, le distributeur britannique a indiqué que sa marge brute était attendue en baisse de 40 points de base sur la période - les résultats définitifs seront publiés le 19 septembre - alors que son objectif annuel est une amélioration de cet indicateur. Pour y parvenir, Kingfisher va devoir mettre les bouchées doubles au second semestre, soulignent les analystes.

JCDecaux a accéléré son rebond après avoir clôturé avant-hier à son plus bas niveau de l'année. Suite à son modeste gain de 0,15% hier, le titre a bondi de 7,14% aujourd'hui, à 27,90 euros. A la manoeuvre se trouve l'analyste de Berenberg qui a relevé de Conserver à Acheter sa recommandation sur JCDecaux auquel il fixe un objectif de cours, inchangé, de 32 euros. Ce dernier adopte une vue plus "constructive" sur le dossier de l'afficheur français après sa récente sousperformance. L'annonce fin juillet d'une rentabilité inférieure aux attentes au premier semestre a entrainé la baisse de l'action. 

TechnipFMC (+1,36% à 24,63 euros) a été soutenu par le relèvement de la recommandation de Jefferies. Le bureau d'études est passé à l'Achat sur le titre du groupe parapétrolier franco-américain auquel il fixe un objectif de cours de 33 euros. Par rapport à la clôture d'hier soir, il correspond à un potentiel de hausse de près de 36% contre à peine 7% sur la base du précédent objectif de cours de 26 euros. Jefferies a également révisé à la hausse (+10%) sa prévision de chiffre d'affaires pour TechnipFMC en 2019.

Les chiffres macroéconomiques du jour

L'excédent commercial de la zone euro s'affichait à 22,5 milliards d'euros à fin juin, selon Eurostat, contre 25,7 milliards un an plus tôt. Le consensus Reuters craignait une baisse bien plus franche, à 18 milliards d'euros, dans un contexte de guerre commerciale. Le mois dernier, les exportations de biens de la zone euro vers le reste du monde se sont établies à 198,6 milliards d’euros, en hausse de 5,7% sur un an. Les importations depuis le reste du monde ont quant à elles été de 176,1 milliards d’euros, en hausse de 8,6% par rapport à juin 2017.

Aux Etats-Unis, 1,168 million de mises en chantier ont été enregistrées en juillet, après 1,158 million (révisé de 1,173 million) en juin et un consensus Reuters de 1,26 million. En outre, 1,311 million de permis de construire ont été enregistrés en juillet, après 1,292 million (chiffre révisé de 1,273 million) en juin et un consensus Reuters de 1,31 million.

Aux Etats-Unis, l'indice manufacturier « Philly Fed », publié par la Fed de Philadelphie, est ressorti à 11,9 en août, après 25,7 en juillet. Le consensus Reuters le voyait à 22.

Aux Etats-Unis, 212 000 inscriptions au chômage ont été enregistrées pendant la semaine du 11 août. Le consensus Reuters était de 215 000. La semaine précédente, les inscriptions au chômage étaient ressorties à 214 000 (chiffre révisé de 213 000).

A la clôture, l'euro s'appréciait de 0,39% à 1,1390 dollar.