Bourse

Marchés

Analyse AOF clôture France/Europe - Les marchés rechutent sur fonds de craintes commerciales

AOF - 30 août 2018


(AOF) - Les marchés européens ont clôturé en territoire négatif ce jeudi, alors que les craintes sur le conflit commercial sino-américain ont réapparu. Ainsi, le CAC 40 a cédé 0,42% à 5 478,06 points et l’Euro Stoxx 50 a perdu 0,64% à 3 434,06 points. La Chine a réaffirmé aujourd’hui qu’elle souhaitait des négociations entre égaux, rappelant aux opérateurs l’absence d’avancée concrète avec les Etats-Unis. Les statistiques publiées en zone euro, à l’image du climat des affaires pour le mois d’août, se sont révélées décevantes et n’ont guère pu servir de catalyseurs haussiers.

SwissLife est resté quasi stable à 354,2 francs suisses à Zurich après les bons résultats semestriels dévoilés par sa filiale SwissLife France. Le premier semestre 2018 de l'assureur en France été marqué par une activité commerciale "soutenue et de qualité", a qualifié Charles Relecom, président de SwissLife France lors d'un déjeuner de presse. Le chiffre d'affaires s'établit à 2,551 milliards d'euros, en progression de 15% dans un marché de l'assurance en croissance de 5%.

En hausse de 4,39% à 39 euros, Bouygues a signé la plus forte progression du CAC 40, soutenu par des résultats semestriels meilleurs que prévu grâce au succès de ses offres télécoms et la stabilisation de ses activités dans l'immobilier au deuxième trimestre. Fort de ces performances, le groupe familial a confirmé ses objectifs annuels. Saluant un deuxième trimestre solide, Jefferies a confirmé sa recommandation d'Achat et son objectif de cours de 48 euros.

Avec une chute de 7,07% à 112,35 euros, Iliad, la maison-mère de Free, a évolué sur ses plus bas depuis 6 ans. Les craintes des analystes d'une baisse du nombre de ses abonnés, aussi bien dans le fixe que dans le mobile, se confirment ce matin après la publication par Bouygues Telecom d'une bonne performance commerciale au deuxième trimestre. Les investisseurs étaient déjà nerveux depuis fin juillet s'agissant de la performance commerciale d'Iliad après la parution d'article de Bloomberg évoquant un nombre record de défections de ses clients vers Orange

Les chiffres macroéconomiques du jour

En Zone euro, le sentiment économique et le climat des affaires sont ressortis au-dessous des attentes en août dans la zone euro. Le premier a reculé à 111,6 (contre 112,1 en juillet), là où le consensus Reuters tablait sur 112,1. Quant à lui, le climat des affaires a baissé à 1,22 en août (-0,08 point) contre un consensus de 1,28.

En Allemagne, le nombre de chômeurs a reculé de 8 000 personnes en données corrigées des variations saisonnières en août pour s’établir à 2,33 millions. Ces données s’avèrent conformes aux attentes du consensus Reuters. Quant à lui, le taux de chômage est resté stable à 5,2%.

De plus, l'inflation IPCH (harmonisée au niveau européen) a atteint 1,9% en août en rythme annuel, selon une première estimation de Destatis, après +2,1% en juillet. Le consensus Reuters était de +2%. D'un mois sur l'autre, l'inflation IPCH est restée stable pour un consensus de +0,1% et +0,4% en juillet.


Aux Etats-Unis, les revenus des ménages ont augmenté de 0,3% en juillet, pour un consensus Reuters de +0,3%. Ils avaient déjà progressé de 0,4% en juin. Pour leur part, les dépenses des ménages ont progressé de 0,4% en juillet, pour un consensus de +0,4%, après une augmentation de 0,4% en juin.

En outre, 213 000 inscriptions au chômage ont été enregistrées pendant la semaine du 25 août. Le consensus Reuters était de 214 000. La semaine précédente, les inscriptions au chômage étaient ressorties à 210 000.


Vers 17h40, l'euro abandonne 0,49% à 1,1652 dollar.