Bourse

Marchés

Analyse AOF clôture France/Europe - Les résultats d'entreprises en carburant du rebond du CAC 40

AOF - 17 avril 2018


(AOF) - Les marchés actions européens ont rebondi, soutenus par de bons résultats d’entreprises aux Etats-Unis. Des sociétés appartenant à des secteurs aussi variés que ceux du divertissement (Netflix), de l’assurance-santé (UnitedHealth) ou de la finance (Goldman Sachs), ont dévoilé des résultats solides. A Paris, les investisseurs ont salué les revenus du premier trimestre de Casino. L’indice CAC 40 a clôturé en hausse de 0,76% à 5 353,64 points, au plus haut depuis début février. L’EuroStoxx 50 s’est pour sa part adjugé 1,07% à 3 477,91 points.

En Europe, Intesa Sanpaolo (+1,33% à 3,117 euros) a affiché l’une des plus fortes progressions de l’indice italien FTSE MIB 100 alors qu’elle s’apprête à déconsolider 10,8 milliards d’euros de créances douteuses. La banque italienne a annoncé lundi soir avoir reçu une offre ferme de la part d’Intrum Justitia pour former un partenariat stratégique dans le domaine de la gestion des créances douteuses. Il prévoit la fusion des activités italiennes de la société suédoise de gestion de créances et de la structure mise en place pour Intesa Sanpaolo pour gérer ses créances douteuses.

A Paris, Casino a gagné 1,26% à 42,49 euros mais a réduit ses gains après avoir progressé de plus de 2% en ouverture de la séance. L'absence d'avancées dans le dossier de cession de Via Varejo, actif brésilien détenu par Casino, tend à dégonfler la spéculation autour d'un rapprochement avec Amazon tel qu'évoqué récemment par la presse brésilienne. De plus, les investisseurs préfèrent visiblement rester prudents après la publication de ventes pourtant solides au premier trimestre. Sur cette période, Casino a vu son chiffre d'affaires baisser de 3,8% à 8,9 milliards d'euros.

Budget Telecom a dérapé de 9,34% à 5,385 euros après avoir dévoilé des résultats en pertes sur l'année 2017. Toutefois, ce repli est à mettre en perspective avec sa récente performance boursière : le titre a clôturé hier soir à son plus haut niveau depuis fin janvier. Encore plus impressionnant, Budget Telecom affichait hier soir une progression de 8% depuis le 1er janvier. Enfin, la dégradation des résultats en 2017 est largement liée à la transformation du groupe, qui passe d'un métier d'opérateur télécoms à celui de fournisseur d'énergie, et de ses efforts pour capter des parts de marché.

Les chiffres macroéconomiques du jour


L’indice Zew du sentiment des investisseurs allemands sur les perspectives économiques est ressorti à -8,2 en avril, sous le consensus Reuters s’élevant à –1 et son niveau de mars : 5,1.

La croissance économique mondiale devrait atteindre 3,9% en 2018 et 2019, a confirmé le Fond monétaire international (FMI) lors de la présentation de ses perspectives économiques mondiales du printemps. L'institution internationale est pourtant plus optimiste sur la croissance de la zone euro, attendue à 2,4% cette année, estimation relevée de 0,2 point, et à 2% l'année suivante, prévision inchangée. Ses projections d'expansion économique pour les Etats-Unis ont aussi été rehaussées, de 0,2 point à 2,9% pour 2018 et 2,7% pour 2019.

Aux Etats-Unis, la production industrielle a progressé de 0,5% en mars. Les économistes tablaient sur une hausse de 0,4%, après une augmentation de 1% en février (révisée de +0,9%). Le taux de capacité d'utilisation de la production s'est établi à 78% après 77,7% en février. Le consensus Briefing.com le donnait à 77,8%.

Aux Etats-Unis, les permis de construire ont atteint 1,354 million en mars en rythme annuel, dépassant le consensus Reuters de 1,323 million. Ils avaient atteint 1,321 million en février. Les mises en chantier ressortent à 1,319 million en mars contre 1,295 million (révisé de 1,236) en février et un consensus de 1,262 million.

A la clôture, l'euro perd 0,31% à 1,2343 dollar.


 

 

Aux Etats-Unis, l'indice NAHB, qui mesure la confiance des constructeurs immobiliers, est ressorti à 69 en avril contre un consensus de 70. Il a perdu un point par rapport à mars.