Bourse

Marchés

Analyse AOF clôture France/Europe - PMI et Fed endorment les investisseurs

AOF - 02 novembre 2017


(AOF) - Les marchés européens ont clôturé en baisse une séance à l’actualité macroéconomique chargée. D'abord, les indices des directeurs d'achat publiés ce matin pour le secteur manufacturier n'ont pas apporté grand chose à l'appréciation de la conjoncture européenne, confirmant que le rythme de croissance dans l'industrie en Europe reste solide. Ensuite, les investisseurs ont fait une pause dans leurs achats d’actifs risqués en attendant de connaitre le nom du prochain président de la Fed. Le CAC 40 a cédé 0,07% à 5 510,5 points et l’EuroStoxx 50 a baissé de 0,23% à 3 688,93 points.

Hugo Boss connait parfaitement les bases de l'économie du luxe. Si le style a son importance, les ventes doivent suivre. Le groupe de prêt-à-porter allemand a révisé à la hausse sa prévision de chiffre d'affaires pour l'ensemble de 2017 dans le sillage de ventes solides au troisième trimestre. En Bourse, le titre a été plébiscité : il a gagné 1,64% à 76,4 euros. Fort du succès de ses collections en Europe et et dans la région Asie-Pacifique, Hugo Boss a réalisé au troisième trimestre un chiffre d'affaires de 710,7 millions d'euros, en hausse de 3% en organique, conformément aux attentes.

Chronique d'un déclin annoncé. En retirant à l'été 2016 l'insuline Lantus de Sanofi de leur liste de médicaments remboursables, les deux assureurs américains CVS et United Health ont précipité la chute de l'un des plus grands blockbusters de l'histoire de la pharmacie, entraînant immanquablement le laboratoire dans une période difficile. Ce matin, Sanofi a dévoilé des résultats trimestriels inférieurs aux attentes et revu à la baisse ses perspectives de chiffre d'affaires de sa franchise diabète. En repli de 1,23% à 79,54 euros, le titre a accusé la troisième plus forte baisse du CAC 40.

L'affaire Muddy Waters contre Casino, ouverte en décembre 2015, a connu un nouveau rebondissement ces derniers jours. Le fonds américain a en effet porté plainte contre X aux Etats-Unis hier après avoir eu affaire à des usurpateurs d'identité : trois personnes - une se faisant passer pour un journaliste du Wall Street Journal, une autre pour un employé de l'AMF enquêtant sur l'affaire Casino et une troisième pour l'assistant d'un important banquier français - ont contacté Muddy Waters pour en savoir plus sur les éléments dont il dispose sur le distributeur français.

Les chiffres macroéconomiques du jour

En France, l'indice définitif des directeurs d'achat (PMI) Manufacturier d'IHS-Markit est ressorti à 56,1 en octobre. La version flash le donnait à 56,7 contre 56,1 en septembre.

En zone euro, l'indice définitif des directeurs d'achat (PMI) Manufacturier d'IHS-Markit est ressorti à 58,5 en octobre. La version flash le donnait à 58,6 après 58,1 en septembre.

En Allemagne, l'indice définitif des directeurs d'achat (PMI) manufacturier d'IHS-Markit est ressorti à 60,6. La première estimation le donnait à 60,5 après 60,6 en septembre.

Aux Etats-Unis, les coûts du travail ont progressé de 0,5% au troisième trimestre après +0,3% (chiffre révisé de +0,2%) sur les trois mois précédents et un consensus Reuters de +0,5%.

Aux Etats-Unis, 229 000 inscriptions au chômage ont été enregistrées lors de la semaine close le 28 octobre, un chiffre inférieur au consensus Reuters (235 000) et à celui de la semaine précédente, 234 000 (révisé de 233 000).

La productivité américaine a progressé de 3% au troisième trimestre. Les économistes tablaient sur une hausse de 2,4% après +1,5% au trimestre précédent.

A la clôture, l'euro cote 1,1657 dollar, en hausse de 0,31%.