Bourse

Marchés

Analyse AOF clôture France/Europe - Une entame de semaine dans le rouge

AOF - 23 juillet 2018


(AOF) - Les marchés européens ont clôturé cette première séance de la semaine en territoire négatif. Les tensions liées à la guerre commerciale que se livrent Etats-Unis et Chine continuent de hanter les esprits. Surtout que se dessine un nouveau champ de bataille : le marché des changes. Du côté des valeurs, Atos a trébuché après une grosse opération M&A et ses résultats. De son coté, Ryanair a battu de l’aile en raison de ses prévisions prudentes pour cet été. Au son de la cloche, le CAC 40 a reculé de 0,37% à 5 378,25 points et l'EuroStoxx 50 a perdu 0,20% à 3 453,21 points.

 

Ryanair (-5,87% à 14,59 euros) a chuté lourdement sur son marché de référence après avoir revu à la baisse le prix moyen du billet d’avion pour le deuxième trimestre de son exercice 2018/2019 (clos fin septembre). Ainsi, la compagnie aérienne à bas coûts anticipe désormais une progression de 1% du prix moyen du billet pour la période estivale, contre +4% auparavant. Le groupe aérien explique cette évolution par la forte concurrence, un temps exceptionnellement chaud dans le nord de l'Europe et des incertitudes liées aux grèves des pilotes.

Atos (-6,74% à 114,85 euros) a opéré un sévère retournement à la baisse, affichant au final de loin la plus forte baisse de l'indice CAC 40 à la suite de résultats semestriels décevants et de son acquisition tant attendue aux Etats-Unis : Syntel, payé 3,4 milliards de dollars. La SSII a péché au premier semestre par un de ses points faibles historiques : la croissance organique. Elle est ressortie à 1,5% pour un chiffre d'affaires de 3,06 milliards d'euros alors que le marché visait 2%.

TxCell a bondi de 150,4% à 2,33 euros après l'annonce de son rachat par l'américain Sangamo pour 72 millions d'euros sur une base sans trésorerie et sans dette. L'offre valorise la biotech française à 2,58 euros par titre, contre un cours de clôture de 0,93 euro vendredi dernier. L'américain propose donc une prime de 177%. L'acquisition envisagée associerait les compétences de Sangamo dans l'édition ex vivo du génome au savoir-faire de TxCell dans les cellules Tregs pour faire de Sangamo un acteur majeur du développement des cellules CAR-Treg.

Les chiffres macroéconomiques du jour

Les reventes de logements ont reculé de 0,6% en juin aux Etats-Unis, une baisse qui a pris à contre-pied les économistes interrogés par Reuters, qui anticipaient une progression de 0,5%.

Vers 17h40, l'euro cote 1,1708 dollar, en repli de 0,19%.