Bourse

Marchés

Analyse AOF clôture Wall Street - Belle semaine à Wall Street, l'horizon se dégage pour la réforme fiscale

AOF - 18 décembre 2017


(AOF) - Les marchés américains sont restés dans de très bonnes dispositions pendant toute la séance vendredi. En quête de nouveaux catalyseurs après une séquence « banques centrales » chargée, les investisseurs ont bien accueilli la perspective d’un vote de la réforme fiscale cette semaine après que deux sénateurs hésitants ont finalement indiqué qu’ils soutiendraient le projet. Le Dow Jones a gagné 0,58% à 24 651,74 points et le S&P 500 s’est apprécié de 0,90% à 2 675,81 points. Tous deux ont terminé à de nouveaux records et progressé de 1,3% et 0,9% respectivement sur la semaine.

Oracle (-3,77% à 48,30 dollars) a sousperformé un S&P 500 en hausse en raison de la performance décevante de son activité cloud. Non seulement, elle s'est avérée moins dynamique sur le dernier trimestre, mais elle enregistrera un ralentissement plus prononcé sur le trimestre en cours. Ces mauvaises surprises sont d'autant plus mal reçues que le cloud est le moteur de la croissance de l'éditeur américain de logiciels professionnels.

Les chiffres économiques du jour

Aux Etats-Unis, la production industrielle a augmenté de 0,2% en novembre après une progression de 1,2% (révisé de +0,9%) en octobre. Le consensus Reuters était de +0,3%. Le taux d’utilisation des capacités de production a atteint 77,1% en novembre, contre 77% en octobre et un consensus de 77,2%.

Le secteur manufacturier a enregistré un ralentissement plus important que prévu dans la région de New-York en décembre. L’indice Empire State qui mesure son activité est tombé à 18 contre 19,4 en novembre et un consensus Reuters s’élevant à 18,6.

Les valeurs à suivre aujourd'hui


ADOBE SYSTEMS
Adobe a publié un résultat net de 501,6 millions d'euros soit 1 dollar par action au titre de son quatrième trimestre clos le 1er décembre, contre 399,6 millions de dollars et 80 cents par action l'année dernière. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action s'est élevé à 1,26 dollar. Le consensus FactSet s'attendait à 1,16 dollar par action. Le chiffre d'affaires du concepteur de Photoshop s'est élevé à 2,01 milliards de dollars, en croissance de 25%. Les analystes s'attendaient à 1,95 milliard de dollars de chiffre d'affaires.

AMAZON.COM

Le gouvernement luxembourgeois a décidé de faire appel de la décision de la Commission européenne dans le dossier Amazon. Cette dernière juge que le cybermarchand avait reçu des avantages fiscaux indus pour un montant d'environ 250 millions d'euros. Le gouvernement estime que la Commission n'a pas établi l'existence d'un avantage sélectif. Par ailleurs, le Luxembourg ne partage pas l'analyse effectuée par la Commission en matière de prix de transfert.

COSTCO
Costco Wholesale a enregistré une croissance de 17,4% de son bénéfice net au premier trimestre clos fin novembre, à 640 millions de dollars ou 1,45 dollar par action. Hors éléments exceptionnels - un avantage fiscal de 41 millions de dollars, le bénéfice par action du distributeur sous format d'entrepôts a atteint 1,36 dollar contre un consensus Zacks de 1,35 dollar. Les ventes trimestrielles de Costco, de leur côté, ont progressé de 13,5% à 31,8 milliards de dollars. Elles étaient anticipées à 31,5 milliards.

EXXON

Petrobras et ExxonMobil ont signé un protocole d'accord concernant une alliance stratégique. Petrobras et ExxonMobil évalueront les domaines d'intérêt commun dans tous les secteurs de la chaîne de valeur pétrolière et gazière, y compris les opportunités de coopération en exploration, production, gaz et produits chimiques au Brésil et à l'étranger. En septembre, Petrobras et ExxonMobil avait déjà acquis conjointement six blocs offshore dans le bassin de Campos dans le cadre d'un appel d'offres de l'Agence Nationale du Pétrole du Brésil.

GENERAL ELECTRIC
"General Electric est en ligne avec les engagements pris en 2014 et que GE mettra tout en œuvre afin d’être en mesure de les tenir, à leur échéance prévue fin 2018. Le prochain comité de suivi se réunira au second trimestre 2018", annonce le ministère français de l'Economie et des finances dans un communiqué à l'issue du troisième comité de suivi des engagements de GE. Cette réunion est chargée de veiller à l'avancée des engagements pris par le groupe américain en 2015 lors de l'acquisition des activités Energie et Réseaux d’Alstom.

ORACLE
L'éditeur américain de logiciels professionnels Oracle a présenté une activité cloud (informatique à distance et par abonnement) et des perspectives décevantes. Au deuxième trimestre, clos fin novembre, de son exercice fiscal 2016/2017, son bénéfice net a augmenté de 10% à 2,23 milliards de dollars, soit 52 cents par action. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action est ressorti à 70 cents, soit 2 cents de mieux que le consensus FactSet.