Bourse

Marchés

Analyse AOF clôture Wall Street - En légère hausse, les valeurs technologiques en demi-teinte

AOF - 27 octobre 2017


(AOF) - Les marchés actions américains ont fini en hausse même si les valeurs technologiques ont pesé sur les indices. La prudence a prévalu alors que plusieurs grands noms de ce secteur (Intel, Amazon et Google) devaient publier leurs résultats après la clôture. Ceux dévoilés jeudi se sont révélés de qualité, de grands noms tels qu'Hilton, Xerox et UPS ayant relevé leurs objectifs. Même Twitter pourtant habituel mauvais élève a annoncé s'attendre à des bénéfices au quatrième trimestre. Le Dow Jones a gagné 0,31% à 23 400,86 points tandis que le Nasdaq a cédé 0,11% à 6 556,77 points.

Si les analystes ont des avis divergents sur le plan stratégique présenté hier par Nike, les investisseurs se montrent eux plutôt convaincus. Lors de sa journée investisseurs, l'équipementier sportif a dit viser sur les cinq prochaines années une hausse de 5 à 10% de son chiffre d'affaires, une amélioration de ses marges et une progression de 15% de son bénéfice par action en moyenne. Pour y parvenir, Nike compte déployer une relation plus directe avec le consommateur finale, et sortir du mode de distribution en gros qui compte pour l'essentiel de son activité.

Les chiffres économiques du jour


Aux Etats-Unis, les promesses de ventes immobilières sont restées stables en septembre après avoir baissé de 2,8% (chiffre révisé de 2,6%) en août. Le consensus Reuters était à +0,2%.

Aux Etats-Unis, les stocks des grossistes ont progressé de 0,3% en septembre après +0,9% en juillet (chiffre révisé de +1%). Les économistes tablaient sur une hausse de 1%.

Aux Etats-Unis, 233 000 inscriptions au chômage ont été enregistrées lors de la semaine du 21 octobre, un chiffre inférieur au consensus Reuters (235 000) mais supérieur à celui de la semaine précédente, 223 000 (révisé de 222 000).

Les valeurs à suivre aujourd'hui

AMGEN

L'action Amgen devrait ouvrir en hausse après avoir rehaussé ses objectifs 2017. La société s'attend désormais à un bénéfice par action compris entre 10,96 dollars et 11,20 dollars contre 10,79 et 11,37 précédemment et un bénéfice par action ajusté compris entre 12,50 dollars et 12,70 dollars contre 12,15 dollars et 12,65 dollars. L'objectif de chiffre d'affaires a également été revu à la hausse. La société de biotechnologie table désormais sur un chiffre d'affaires compris entre 22,7 millards de dollars et 23 milliards de dollars contre 22,5 milliards de dollars et 23 milliards de dollars.

BRISTOL-MYERS SQUIBB 
Bristol-Myers Squibb a publié des résultats trimestriels décevants. Le bénéfice net du laboratoire pharmaceutique américain s'est établi à 845 millions de dollars, ou 51 cents par action. Hors éléments exceptionnels, le BPA est ressorti à 75 cents, un montant inférieur aux attentes de Wall Street qui tablait sur 77 cents. Le chiffre d'affaires a progressé de 7% à 5,25 milliards, dépassant le consensus qui le donnait à 5,2 milliards. Pour l'exercice complet, le groupe table sur un BPA, hors éléments exceptionnels, compris entre 2,95 et 3,05 dollars.

DOWDUPONT 
DowDupont, la nouvelle entité née de la fusion entre Dow Chemical et DuPont, s'attend à une hausse de 8% de ses ventes en proforma au titre de son troisième trimestre. Le géant américain de la chimie a bénéficié de hausses de des prix et de la demande. Le groupe prévoit un chiffre d'affaires de 18,3 milliards de dollars et un bénéfice par action ajusté de 55 cents, en hausse de 10%. Le consensus Thomson Reuters table sur un BPA de 40 cents et un chiffre d'affaires de 17,6 milliards.

FORD 
Ford a fait état d'un bond de 63% de son bénéfice net au troisième trimestre, à 1,56 milliard de dollars, soit 39 cents par action. Hors éléments exceptionnels, il est ressorti à 43 cents par action. Le chiffre d'affaires trimestriel de Ford a atteint pour sa part 36,5 milliards de dollars. Le consensus FactSet tablait sur 33 cents de bénéfice par action et 32,9 milliards de dollars de ventes. Enfin, Ford a resserré sa fourchette prévisionnelle de bénéfice par action, désormais attendu entre 1,75 et 1,85 dollar au lieu de 1,65/1,85 dollar précédemment.

HILTON WORLDWIDE
Au troisième trimestre, Hilton a publié un résultat net de 179 millions de dollars soit 55 cents par action contre 187 millions et 57 cents par action l'année dernière. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action s'est établi à 56 cents. Le consensus Zachs s'attendait à un bénéfice de 50 cents par action. Le chiffre d'affaire de la chaine d'hôtels a augmenté de 26% à 2,35 milliards de dollars. Les analystes attendait un chiffre de 2,35 milliards de dollars.

NIKE

Nike a dévoilé hier, à l'occasion d'une journée investisseurs, sa stratégie pour les cinq prochaines années. Déployant son initiative Consumer Direct Offense, l'équipementier sportif prévoit sur la période une hausse de 5 à 10% de son chiffre d'affaires, une amélioration de ses marges et une progression de 15% de son bénéfice par action en moyenne. La stratégie de Nike va reposer sur trois piliers appelés "Triple Double". Le groupe vise deux fois plus d'innovation, deux fois de rapidité (diminuer de 50% le temps de production d'un produit) et deux fois plus de ventes directes.

SOUTHWEST AIRLINES 

Au troisième trimestre, Southwest Airlines a publié un résultat net de 503 millions de dollars, soit 84 centimes par action contre 388 millions de dollars et 62 centimes par action l'année dernière. Hors éléments exceptionnels le bénéfice par action s'est établi à 88 cents. Le consensus FactSet attendait 87 cents par action. Malgré l'annulation de près de 5 000 vols liés aux tempêtes Harvey et Irma, le chiffre d'affaires de la compagnie aérienne a augmenté de 2,6% à 5,3 milliards de dollars. Ce chiffre est conforme aux attentes.


TECHNIPFMC

Le ciel semble progressivement s'éclaircir pour TechnipFMC, qui gagne 3% à 21,805 euros à Paris. Après des années rendues difficiles par la chute des cours du pétrole, la société parapétrolière franco-américaine décèle des motifs d'espérance. Selon son directeur général Doug Pferdehirt, les cours actuels de l'or noir ne sont plus en frein au lancement des grands projets des compagnies pétrolières, les principales clientes du groupe né de la fusion entre Technip et l'américain FMC. Preuve de sa confiance, il prévoit une progression des prises de commandes en 2017 et 2018.

TIME WARNER 

Time Warner a publié un bénéfice net de 1,37 milliard de dollars, ou 1,73 dollar par action, au titre de son troisième trimestre. Il a progressé de 6,4%. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action du groupe de médias a atteint 1,82 dollar, dépassant nettement le consensus FactSet qui se situait à 1,59 dollar. Le chiffre d'affaires trimestriel de Time Warner a progressé de son côté de 6% à 7,6 milliards, là encore bien au-dessus du consensus de 7,41 milliards. Time Warner a réaffirmé l'ensemble de ses guidances annuelles.

TWITTER 

Twitter est attendu en hausse à Wall Street après avoir indiqué qu'il pourrait enregistrer un résultat net positif au quatrième trimestre. En attendant, le site de microblogging a enregistré au troisième trimestre une perte nette de 21,1 millions de dollars, soit 3 cents par action, nettement réduite par rapport à l'année dernière : -102,87 millions de dollars ou 15 cents para action. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action est ressorti à 10 cents, dépassant de 4 cents le consensus Reuters.


UPS 

UPS a très légèrement resserré sa fourchette de prévisions pour 2017, tablant désormais sur un bénéfice par action ajusté compris entre 5,85 et 6,10 dollars contre une précédente estimation de 5,80 à 6,10 dollars. Au troisième trimestre, UPS a enregistré un bénéfice par action de 1,45 dollar, contre un consensus Zacks de 1,44 dollar. Son chiffre d'affaires trimestriel a atteint 15,978 milliards de dollars, en croissance de 7%. Les analystes tablaient sur 15,61 milliards de dollars. 

XEROX 

Xerox a dévoilé des bénéfices supérieurs aux attentes au troisième trimestre. Le spécialiste de l'impression et de la gestion des documents a enregistré un bénéfice net de 179 millions de dollars, soit 68 cents par action, contre un bénéfice net de 183 millions de dollars, ou 69 cents par action, un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action a atteint 89 cents, soit 6 cents de mieux que le consensus Reuters. Le chiffre d'affaires de Xerox a reculé de 5% à 2,5 milliards de dollars, là où le marché anticipait 2,48 milliards de dollars.