Bourse

Marchés

Analyse AOF clôture Wall Street - La prudence domine à Wall Street avant la Fed

AOF - 02 mai 2018


(AOF) - Wall Street peine à se remettre dans le sens de la marche pour entrer dans le mois de mai. Le Dow Jones a cédé hier 0,27%, à 24 099,05 points, après avoir reculé de 0,61% lundi. Il a toutefois réduit ses pertes en fin de séance. De même, le S&P a passé la quasi-intégralité de la séance dans le rouge avant d'enregistrer un sursaut en fin de journée : il a gagné un modeste 0,25% à 2 654,80 points. Les investisseurs ont affiché leur prudence avant la réunion de politique monétaire de la Fed, qui s'achève ce soir, alors que les marchés obligataires ont récemment connu un épisode de tensions.

Les télécoms n'ont pas été à la fête à Wall Street après l'annonce de la fusion géante entre T-Mobile (-6,22% à 60,510 dollars) et Sprint (-13,77% à 5,605 dollars). Les deux groupes ont dévoilé ce week-end un projet de rapprochement par échange d’actions qui doit leur permettre de créer une société valorisée 146 milliards de dollars et réalisant 53 à 57 milliards de dollars de chiffre d’affaires. Dans le détail, les actionnaires de Sprint recevront 0,10256 action T-Mobile pour chacun de leur titre. En face, les actionnaires de T-Mobile obtiendront 9,75 actions Sprint par action. 

Les chiffres économiques du jour

Les promesses de ventes immobilières ont progressé de 0,4% en mars aux Etats-Unis alors que le consensus Reuters s’élevait à +1%. 


L’indice des directeurs d’achat de Chicago est ressorti à 57,6 en avril, ressortant sous le consensus Briefing.com de 58, mais dépassant son niveau de mars : 57,4.

Aux Etats-Unis, les revenus des ménages ont augmenté de 0,3% en mars alors qu’ils étaient anticipés en progression de 0,4%, selon le consensus Reuters. Leur consommation a augmenté de 0,4% en mars, en ligne avec le consensus Briefing.com.

L'indice des prix PCE a progressé de moins de 0,1% en mars aux Etats-Unis. Hors éléments volatils que sont l'énergie et l'alimentation, il a progressé de 0,2%, en ligne avec le consensus Reuters. L'indice des prix PCE hors énergie et alimentation a augmenté de 1,9% en rythme annuel en mars, ce qui est également conforme aux attentes.

Les valeurs à suivre aujourd'hui


BOEING

L'américain Boeing pourrait annoncer dès aujourd'hui le rachat de KLX, un fabricant de pièces aéronautiques, selon les informations dévoilées par le Wall Street Journal vendredi soir. Le géant de l'aéronautique entendrait ainsi se renforcer dans les services aéronautiques. Aucun terme du deal n'a été évoqué par le média américain. A l'heure actuelle, KLX dispose d'une capitalisation boursière d'environ 4 milliards de dollars.

COOPER TIRE

Le fabricant américain de pneumatiques Cooper Tire & Rubber a présenté des résultats inférieurs aux attentes. Au premier trimestre, le groupe a généré un bénéfice net de 8,28 millions de dollars, soit 16 cents par action, contre 30,56 millions de dollars ou 57 cents par action, un an plus tôt. Le bénéfice par action est nettement inférieur au consensus Thomson Reuters de 57 cents. Il n'est cependant pas sûr que ces deux chiffres soient directement comparables. La marge opérationnelle a chuté de 4,6 points à 4,4%.

MARATHON PETROLEUM

Marathon Petroleum Corp a annoncé le rachat d'Andeavor pour 23,3 milliards de dollars, ce qui aboutira à la création du plus important groupe de raffinage aux Etats-Unis. L'opération en actions et en numéraire valorise Andeavor 152,57 dollars par titre, ce qui représente une prime de 24,4% par rapport au cours de clôture du 27 avril. Cette acquisition aura un impact immédiatement relutive sur le résultat et le cash flow par action et au moins 1 milliard de dollars de synergies sont attendues.

MARRIOTT VACATIONS

Marriott Vacations a annoncé l'acquisition d'ILG pour environ 4,7 milliards de dollars. Le groupe américain de programmes vacances de multipropriétés propose 14,75 dollars en numéraire et 0,165 action Marriott Vacations par action ILG détenue. Les actionnaires de ce dernier détiendront 43% de la nouvelle société et ceux de Marriott Vacations, le solde. En 2017, cette nouvelle entité aurait réalisé un Ebitda ajusté de 737 millions de dollars et un chiffre d'affaires de 2,88 milliards de dollars. La transaction devrait être finalisée au second semestre.

MCDONALD'S

Le numéro un mondial de la restauration rapide McDonald's a présenté des résultats meilleurs que prévu au premier trimestre. Son bénéfice net a augmenté de 8% à 1,375 milliards de dollars, soit 1,72 dollar par action. Corrigé des éléments exceptionnels, il est ressorti à 1,79 dollar, soit 12 cents de mieux que le consensus FactSet. Le chiffre d'affaires a reculé de 9%(-15% à taux de change constants) à 5,14 milliards de dollars, surpassant la encore les attentes : 4,97milliards de dollars. Le groupe justifie cette baisse par sa stratégie de " refranchisation ".

MONSANTO

La Commission européenne annonce à l'instant qu'elle autorise sous conditions, l'acquisition de certaines parties des activités de Bayer Crop Science par BASF. Les activités cédées de Bayer comprennent l'ensemble de l'activité de Bayer dans le secteur des semences potagères et dans les semences de grande culture, un certain nombre d'actifs de Bayer dans le domaine des herbicides non sélectifs et le traitement des semences contre les nématodes. Enfin, le deal porte sur les actifs et les produits détenus par Bayer au niveau mondial dans le domaine de l'agriculture numérique.

PROLOGIS
Le gestionnaire d'immobilier industriel et commercial Prologis a annoncé l’acquisition de son concurrent, DCT Industrial Trust, pour 8,4 milliards de dollars en actions. Il propose 1,02 titre Prologis par action DCT détenue. La transaction devrait avoir un impact relutif compris entre 6 et 8 cents au niveau du bénéfice par action opérationnel (core funds from operations). 80 millions d’économies sont attendues à court terme tandis que les synergies de revenus sont évaluées à 40 millions de dollars. L’opération devrait être finalisée au troisième trimestre 2018.

SPRINT
Cette fois ça y est. Après plusieurs tentatives infructueuses, les opérateurs télécoms américains T-Mobile et Sprint vont fusionner. Les deux groupes ont dévoilé ce week-end un projet de rapprochement par échange d'actions qui doit leur permettre de créer une société valorisée 146 milliards de dollars et réalisant 53 à 57 milliards de dollars de chiffre d'affaires. Dans le détail, les actionnaires de Sprint recevront 0,10256 action T-Mobile pour chacun de leur titre. En face, les actionnaires de T-Mobile obtiendront 9,75 actions Sprint par action. 

WALMART
Sainsbury a dévoilé ce matin un projet de fusion avec le discounter Asda, filiale britannique de Walmart. A l'issue de ce rapprochement, Walmart détiendra 42% du capital et 29,9% des droits de vote du nouvel ensemble. Sainsbury lui versera également 2,975 milliards de livres sterling en cash. Au final, cette transaction valorise Asda 7,3 milliards de livres sterling. Le groupe combiné réalisera 51 milliards de livres de chiffre d'affaires annuel.