Bourse

Marchés

Analyse AOF clôture Wall Street - La prudence l'a emporté avant le discours de Jerome Powell

AOF - 24 août 2018


(AOF) - Les marchés américains ont finalement clôturé en baisse. Les investisseurs ont préféré jouer la prudence alors que s'est ouvert jeudi le traditionnel symposium de fin d'été des banquiers centraux à Jackson Hole, où le président de la Fed, Jerome Powell, doit prononcer un discours vendredi. Les données économiques du jour, dont le très suivi indice des directeurs d'achat Composite pour août, n'ont pas impacté les marchés. Au son de la cloche, l'indice Dow Jones cède 0,30% à 25 656,98 points et le Nasdaq Composite, 0,13% à 7 878,53 points.

Le groupe américain L Brands a chuté lourdement de 11,41% à 28,25 dollars sur les marchés américains suite à l’abaissement de ses perspectives annuelles. Ainsi, le propriétaire de la célèbre marque de lingerie Victoria's Secret table désormais sur un bénéfice par action compris entre 2,45 et 2,70 dollars pour l’ensemble de l’exercice, contre une précédente fourchette de 2,70 à 3 dollars. C’est la seconde fois cette année que L Brands lance un « profit warning ». Le diagnostic est simple : les produits proposés Victoria’s Secret peinent à séduire une clientèle plus jeune.

Les chiffres économiques du jour

Aux Etats-Unis, 627 000 ventes de logements neufs ont été enregistrées en juillet, un nombre inférieur au consensus Briefing.com qui s’élevait à 645 000. Le chiffre de juin s’élevait à 638 000 (révisé de 631 000).

Aux Etats-Unis, l'indice PMI Composite IHS-Markit est ressorti en première estimation à 55 au mois d’août. Il était de 55,7 en juillet. Dans les services, l'indice s'est établi à 55,2 en août, après 56 en juillet. Enfin, l'indice d'activité manufacturière a atteint 54,5 en août, après 55,3 en juillet.

Aux Etats-Unis, 210 000 inscriptions au chômage ont été enregistrées pendant la semaine du 18 août. Le consensus Reuters était de 215 000. La semaine précédente, les inscriptions au chômage étaient ressorties à 212 000.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

ALIBABA

Alibaba vient de publier ses résultats au titre de son premier trimestre fiscal (clos fin juin). Ainsi, le géant chinois du commerce en ligne a réalisé un bénéfice net de 1,31 milliard de dollar sur la période (-41%), soit 50 cents par action. A données ajustées, le bénéfice par action ressort à 1,22 dollar, échouant à atteindre le consensus Zacks (1,29 dollar). Pour sa part, le chiffre d'affaires s'est établi à 12,23 milliards de dollars (+61%), au-dessous des attentes du marché (12,25 milliards).


HONEYWELL
Le conglomérat industriel, Honeywell, a relevé ses objectifs annuels pour la quatrième fois de l’année. Honeywell vise désormais un bénéfice par action ajusté compris entre 8,10 et 8,20 dollars contre de 8,05 à 8,15 dollars précédemment. La société dit continuer à être très confiante dans ses marchés finaux. Elle n’a en revanche pas évoqué ses autres objectifs d’une croissance organique anticipée entre 5% et 6% et de revenus entre 43,1 et 43,6 milliards de dollars.

L BRANDS
Le groupe américain L Brands devrait ouvrir en net repli à Wall Street, suite à l’abaissement de ses perspectives annuelles. Ainsi, le propriétaire de la célèbre marque de lingerie Victoria's Secret table désormais sur un bénéfice par action compris entre 2,45 et 2,70 dollars pour l’ensemble de l’exercice, contre une précédente fourchette de 2,70 à 3 dollars. Les investisseurs semblent également chagriner par l’annonce du départ à la retraite de Denise Landman, le responsable de la marque « Victoria's Secret Pink », à la fin de l’année.

TARGET

JPMorgan a relevé son objectif de cours de 79 dollars à 89 dollars et confirmé sa recommandation Neutre sur Target après la présentation des résultats trimestriels. Le bureau d'études se dit impressionné par les ventes, même s'il s'attend à ce que la croissance des revenus à surface comparable se modère. Il s'attend par ailleurs à ce que la marge opérationnelle reste sous légère pression en 2019, mais moins qu'en 2018.