Bourse

Marchés

Analyse AOF clôture Wall Street - La semaine a (finalement) été positive sur les places financières mondiales

AOF - 11 décembre 2017


(AOF) - Wall Street, à l'instar de l'ensemble des places financières au niveau mondial, a bien terminé la semaine, soutenu par plusieurs nouvelles favorables. D'abord, l'accord trouvé sur le Brexit a atténué le risque politique côté européen. Ensuite, les mesures contenues dans le paquet réglementaire de Bâle 3 sont moins contraignantes que prévu pour les banques. Enfin, le rapport sur l'emploi a été plus solide qu'attendu. Le Dow Jones a gagné 0,49% à 24 329,16 pts (+0,4% sur la semaine) et le S&P 500 s'est apprécié de 0,55% à 2 651,50 pts (+0,35% en 5 séances). Les techs ont reculé cette semaine.

American Outdoor Brands a chuté de 9,51% à 13,51 dollars après avoir réduit ses objectifs annuels. La maison-mère de Smith & Wesson cible sur l’exercice, clos fin avril, un bénéfice par action ajusté compris entre 57 et 67 cents pour des ventes de 650 à 675 millions de dollars. American Outdoor Brands Corporation tablait auparavant sur un bénéfice par action ajusté compris entre 1,04 et 1,24 dollar pour des ventes de 700 à 740 millions de dollars. Le consensus FactSet est de respectivement 1,09 dollar et 710,8 millions de dollars.

Les chiffres économiques du jour


Aux États-Unis, le bureau de statistiques Census a revu à la baisse les stocks de grossistes pour le mois d'octobre. Ils ont baissé de 0,5% contre -0,4% en première lecture et -0,3% attendu par les économistes.

Aux Etats-Unis, l'indice de la confiance du consommateur publié par l'Université du Michigan est ressorti à 96,8 en décembre. Le consensus le donnait à 99,2 après 98,5 en novembre.

Les Etats-Unis ont créé 228 000 postes en novembre, un chiffre supérieur au consensus Reuters s’élevant à 200 000. Les chiffres d’octobre et de septembre ont été révisés de respectivement +261 000 à +244 000 et de +18 000 à + 38 000. Le taux de chômage est lui resté inchangé à 4,1%, en ligne avec les attentes.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

AMERICAN OUTDOOR
La maison-mère de Smith & Wesson, American Outdoor Brands Corporation, est attendue en très forte baisse à Wall Street en raison d'objectifs décevants. Au troisième trimestre, clos début janvier, elle anticipe un bénéfice par action ajusté compris entre 7 et 10 cents pour des ventes de 170 à 180 millions de dollars. La société cible par ailleurs sur l'exercice un bénéfice par action ajusté compris entre 57 et 67 cents pour des ventes de 650 à 675 millions de dollars.

DISNEY
Disney a annoncé l'élection au conseil d'administration de Safra Catz, Directrice générale d'Oracle et de Francis A. de Souza, PDG de la société de biotechnologie, Illumina. Elle sera effective au 1er février 2018.

GILEAD SCIENCES
Gilead Sciences va racheter la biotech américaine spécialisée dans la thérapie cellulaire Cell Design Labs pour 567 millions de dollars. Gilead a expliqué que la transaction intégrait les 12,2% de Cell Design hérités du laboratoire Kitta Pharma, acquis en début d'année. L'opération inclut un paiement de 175 millions auquel s'ajouteront 322 millions, selon les résultats des études cliniques en cours.

HILTON WORLDWIDE HOLDINGS
Lors d'un entretien à la chaîne CNBC, le directeur général d'Hilton Worldwide Holdings a salué un projet de réforme fiscale de Donald Trump, qui devrait selon lui bénéficier à l'économie américaine. Pour sa part, les économies d'impôts engendrées par cette réforme seront utilisées pour financer des rachats d‘actions. Chris Nassetta a rappelé que le principal objectif de sa société était de générer du capital. Pour autant, ces rachats d'actions ne seraient pas stériles pour l'économie, assure-t-il. En effet, les actionnaires, plus riches, devraient investir, notamment dans l'immobilier.


UNITED CONTINENTAL
United Continental Holdings, maison-mère de la compagnie aérienne United Airlines, a annoncé un programme de rachat d’actions de 3 milliards de dollars. Ce montant représente 17% de la capitalisation de la société au 6 décembre, précise-t-elle. Le programme de 2 milliards de dollars autorisé en juillet 2016 sera mené à bien d’ici la fin de cette année.