Bourse

Marchés

Analyse AOF clôture Wall Street - Les valeurs technologiques font souffrir les marchés

AOF - 07 septembre 2018


(AOF) - Les marchés américains ont fini en retrait, lestés par les valeurs technologiques. Le ministère de la Justice a annoncé la tenue d'une réunion le 25 septembre afin de déterminer si les groupes Internet ont intentionnellement étouffé les échanges d'idées, ce qui a pesé sur leurs cours. Le secteur des semi-conducteurs a reculé en raison de perspectives moins optimistes pour les mémoires. Le secteur pharmaceutique a en revanche fini en hausse. Si le Dow Jones a grappillé 0,05% à 25 995,87 points, le Nasdaq Composite a reculé de 0,91% à 7 922,73 points.

Les investisseurs se montrent parfois très inconstants. Et l'accueil réservé à la publication de l'américain Navistar en est une parfaite illustration. Attendu en hausse de 4% peu avant l'ouverture de Wall Street, le titre a finalement cédé 8,55% à 37,12 dollars. La sanction peu sembler lourde au vu des résultats dévoilés par Navistar au titre de son troisième trimestre fiscal 2018. Ainsi, le constructeur de camions, bus et moteurs a réalisé un bénéfice net de 170 millions de dollars sur la période, soit 1,71 dollar par action. A données ajustées, le bénéfice par action du troisième trimestre 2018 ressort à 1,19 dollar, dépassant les prévisions du consensus Zacks (93 cents).

Les chiffres économiques du jour

Aux Etats-Unis, 163 000 postes ont été créés dans le secteur privé en août, révèle l'enquête mensuelle ADP. Le consensus Reuters anticipait 190 000.

Aux Etats-Unis, 203 000 inscriptions au chômage ont été enregistrées pendant la semaine du 1er septembre. Le consensus Reuters était de 214 000. La semaine précédente, les inscriptions au chômage étaient ressorties à 213 000.

La croissance dans le secteur des services s’est accélérée plus que prévu en août aux Etats-Unis, a annoncé l'Institute of Supply Management. L’indice des directeurs d’achat (ISM) pour ce secteur est ressorti à 58,5 après 55,7 en juillet et un consensus Briefing.com s’élevant à 56,5.

Les commandes à l’industrie ont reculé de 0,8% en juillet aux Etats-Unis, là où le consensus Reuters visait un repli plus limité de 0,6%. En juin, les commandes à l’industrie avaient augmenté de 0,6% ( chiffre révisé de +0,7%).

Les valeurs à suivre aujourd'hui

AMERICAN EXPRESS

Les pratiques tarifaires d'American Express pour ses activités de change font l'objet d'une enquête de la part du FBI, affirme le Wall Street Journal citant des sources proches du dossier. Elle ne serait qu'au début et les enquêteurs chercheraient à savoir si le spécialiste des moyens de paiement a présenté une image déformée de ses tarifs dans ce domaine afin de gagner des clients. Cette enquête fait suite à un précédent article du Wall Street Journal affirmant qu'American Express avait recruté des clients en leur proposant des taux de change faibles avant d'augmenter ses prix.

BOEING
Jefferies a relevé son objectif de cours de 400 à 410 dollars sur le titre Boeing, tout en confirmant sa recommandation Achat, à la suite d'une journée investisseurs. Le bureau d'études estime que de multiples facteurs permettront au géant aéronautique de faire croître son free cash flow, notamment l'augmentation des cadences de production et les nouveaux programmes lancés.

EXXON
Dans le pétrole, les affaires passent avant tout. En pleine guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine, Exxon a conclu un contrat de plusieurs milliards de dollars en vue de la construction d'un complexe pétrochimique en Chine et sur un investissement dans un terminal de gaz naturel liquéfié (GNL) dans le pays. Le contrat reste soumis à une décision finale.

STARBUCKS
Starbucks s'implante pour la première fois en Italie à Milan, avec un café au format "Roastery", un concept où les boissons expresso classiques de la chaine américaine sont servies au rez-de-chaussée, tandis que les clients peuvent découvrir sur une mezzanine, des "mixologues" créant des cocktails de spécialité. Jusqu'à présent, le format "Roastery" n'était disponible que dans les villes de Seattle depuis 2014, et Shanghai depuis 2017. A partir de fin 2018, Starbucks prévoit d'ouvrir d'autres points de ventes dans la ville.