Bourse

Marchés

Analyse AOF clôture Wall Street - Wall Street a commencé le deuxième trimestre par une forte baisse

AOF - 03 avril 2018


(AOF) - Alors que les investisseurs européens prolongeaient hier leur week-end pascal, les cotations ont repris à Wall Street. A l'orée de ce deuxième trimestre, il n'y a pas eu de miracle pour les Bourses américaines qui ont clôturé en nette baisse dans un contexte toujours marqué par le malaise sur le front de la tech et la forte tension commerciale avec la Chine. Pékin a annoncé des droits de douane sur une série de produits américains en réponse aux décisions protectionnistes prises par Trump ces dernières semaines. Le Dow Jones a perdu 1,90% à 23 644,19 points et le S&P 2,23% à 2 581,88 points.

Amazon.com est resté sous la pression de Donald Trump. L'action du cybermarchand a perdu 5,21% hier, à 1 431,42 dollars après un nouveau tweet du président américain dénonçant la concurrence que le site créerait au détriment du service postal américain. Le 13 mars 2017, le titre Amazon.com avait atteint un plus haut historique à plus de 1 600 dollars. Dans un tweet publié avant l'ouverture des marchés, le président américain rappelle avoir exprimé sa préoccupation à propos d'Amazon.com bien avant les élections. 

Les chiffres économiques du jour


L'indice des directeurs d'achat de la région de Chicago est ressorti sous les attentes en mars. Il s'est élevé à 57,4 contre 61,9 en février et un consensus Reuters de 62.

L'indice de confiance des ménages de l'Université du Michigan est ressorti à 101,4 en mars en versiondéfinitive, un niveau inférieur à sa précédente estimation et au consensus Reuters, s'élevant tous les deux à 102. Il est cependant supérieur au niveau de février : 99,7.

Aux Etats-Unis, 215 000 inscriptions au chômage ont été enregistrées sur la semaine du 24 mars après 227 000 (révisé de 229 000) la semaine précédente. Le consensus Reuters était de 230 000.

Aux Etats-Unis, les revenus des ménages ont augmenté de 0,4% en février, pour un consensus Reuters de +0,4%. Ils avaient augmenté de 0,4% en janvier.

Les valeurs à suivre aujourd'hui


AMAZON.COM
Le rebond attendu d’Amazon.com risque de ne pas avoir lieu en raison d’un tweet de Donald Trump dans lequel il rappelle avoir exprimé sa préoccupation à propos d’Amazon.com bien avant les élections. « A la différence des autres (distributeurs, NDLR), il verse peu ou pas de taxe aux Etats et aux gouvernements locaux, utilise notre système postal comme un garçon de course (provoquant des pertes énormes pour les USA) et met sur la paille plusieurs milliers de distributeurs », écrit-il.

CME

La place boursière spécialisée dans les produits dérivés, le CME, a annoncé l'acquisition de la fintech britannique Nex pour 3,9 milliards de livres (4,45 milliards d'euros). Le groupe américain propose 10 livres par action, soit une prime d'un peu de 2,9%, sous la forme de 500 pence en numéraire et 0,0444 action CME par titre détenu. Nex avait indiqué le 15 mars avoir reçu une offre préliminaire du CME. 

CONSTELLATION BRANDS
Constellation Brands a publié des résultats trimestriels supérieurs aux attentes et relevé de 42% son dividende trimestriel à 74 cents. Le groupe américain de spiritueux a réalisé au quatrième trimestre de son exercice clos le 28 février un bénéfice net multiplié par deux à 925,5 millions de dollars. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action s'est établi à 1,9 dollar, au dessus du consensus qui le donnait à 1,75 dollar. Le chiffre d'affaires a progressé de 13,8% à 1,77 milliard. Le marché visait 1,75 milliard.

GAMESTOP

Gamestop a accusé une perte nette de 105,9 millions de dollars au quatrième trimestre clos début février, contre un bénéfice un an plus tôt, soit 1,04 dollar par action. Hors éléments exceptionnels, Gamestop affiche un bénéfice par action de 2,02 dollars. Ses ventes, pour leur part, ont augmenté de 15% au quatrième trimestre pour atteindre 3,5 milliards de dollars. En données comparables, elles ont progressé de 12,2%. Le consensus Zacks prévoyait un bénéfice par action ajusté de 1,96 dollar et un chiffre d'affaires de 3,25 milliards.

MICROSOFT

Orange annonce aujourd'hui son partenariat dans l'Ecole IA (Intelligence Artificielle) Microsoft. Cette école a pour ambition de contribuer sur 3 ans à la formation de 500 personnes en situation de reconversion ou éloignées de l'emploi pour leur permettre de devenir Développeur data IA (certificats Bac+3). Ces développeurs auront vocation à travailler avec des Data Scientists pour créer de manière concrète des solutions d'IA. Orange accueillera dans ce cadre chaque année 25 femmes et hommes en alternance.

TESLA
Tesla devrait entamer son rebond à l’ouverture des marchés américains, après la dégringolade des deux dernières séances. En effet, le constructeur américain de véhicules électriques a de nouveau chuté de 7,7% hier, après avoir déjà plongé de 8,2% mardi. La firme d’Elon Musk est sous pression suite à l’enquête ouverte par le Conseil national de la sécurité des transports (NTSB) sur un accident ayant entrainé la mort du propriétaire d’une Tesla Model X. L'agence américaine souhaite notamment en savoir plus sur le rôle éventuel de l'Autopilot, un système de pilotage semi-automatique.