Bourse

Marchés

Analyse AOF clôture Wall Street - Wall Street a encore progressé la semaine dernière, le Dow Jones repasse les 25 000 points

AOF - 26 février 2018


(AOF) - Les marchés actions américains ont prolongé leur rebond vendredi, le Dow Jones repassant au-dessus des 25 000 points, à 25 309,99 pts, à la faveur d'une hausse de 1,39%. Le S&P, de son coté, a gagné 1,60% à 2 747,30 pts. En quatre séances - la semaine a été raccourcie compte tenu du lundi férié du Jour des Présidents - le Dow Jones s'est apprécié de 0,36%. Les investisseurs continuent donc à se réexposer aux actifs risqués même si la prudence reste de mise comme en témoigne le sursaut de nervosité enregistré après les "minutes" de la Fed. Quant aux résultats d'entreprises, ils restent solides.

Hewlett Packard Enterprise et HP Inc dominent facilement les débats au sein de l'indice S&P 500. L'action du premier, spécialisé dans les matériels et services informatiques, a bondi de 10,54% à 18,14 dollars tandis que le second, qui fabrique des ordinateurs personnels et les imprimantes, a vu son titre progresser de 3,46% à 22,13 dollars. Hewlett Packard Enterprise a dévoilé des résultats meilleurs que prévu, mais aussi fait des promesses alléchantes à ses actionnaires. HP Inc a de son côté relevé ses objectifs annuels grâce à de bons résultats trimestriels.

Les chiffres économiques du jour

Aucun indicateur économique n'est attendu aujourd'hui. 

Les valeurs à suivre aujourd'hui


BIOVERATIV
Aux Etats-Unis, la période d'attente prévue par la loi antitrust Hart-Scott-Rodino (loi HSR) applicable au projet d'acquisition de Bioverativ est achevée, a indiqué Sanofi. Le 7 février 2018, le groupe français avait lancé une offre publique d'achat en vue de l'acquisition de la totalité des actions ordinaires en circulation de Bioverativ au prix de 105 dollars l'action en numéraire.


GENERAL MILLS

General Mills a annoncé le rachat de Blue Buffalo Pet Products pour 8 milliards de dollars, soit 40 dollars par titre. Ce prix offre une prime de 17% par rapport au cours de clôture de jeudi soir du leader américain de la nourriture pour animaux domestiques. Le géant américain de l'agroalimentaire, propriétaire des marques Cheerios, Old El Paso ou Yoplait entre ainsi sur un marché porteur. Cette acquisition devrait soutenir les ventes et la rentabilité de General Mills à partir de l'exercice fiscal 2020


GENERAL MOTORS
General Motors devrait proposer un gel du salaire de base, ainsi qu'une suspension de certaines prestations et des primes cette année, à ses salariés en Corée du Sud, selon les informations de Reuters, qui cite une lettre diffusée en interne. Ces mesures s’inscrivent dans le cadre de la restructuration en cours chez GM Korea, qui s’avère déficitaire. En effet, le constructeur automobile américain avait déjà annoncé, le 13 février dernier, la fermeture de son site de Gunsan, en Corée du Sud, d’ici la fin du mois de mai 2018.


HERBALIFE

Herbalife a vu ses comptes passer dans le rouge au quatrième trimestre, à hauteur de -63,4 millions de dollars, à comparer avec un bénéfice de plus de 99 millions de dollars un an plus tôt, soit -87 cents par action. Ajusté d'une charge de 2,01 dollars par action liée à la réforme fiscale, le résultat net d'Herballife est ressorti en territoire positif, à 1,29 dollar par action. Son chiffre d'affaires trimestriel, de son côté, a progressé de 5% pour atteindre 1,093 milliard de dollars. Le consensus FactSet était de 96 cents par action et 1,08 milliard de dollars.

HEWLETT PACKARD ENTERPRISE

Hewlett Packard Enterprise a publié un bénéfice net trimestriel et des objectifs supérieurs aux attentes. Au premier trimestre, clos fin janvier, de l'exercice 2018, le groupe américain spécialisé dans les matériels et services informatiques pour entreprises a dégagé un bénéfice net de 1,44 milliard de dollars, soit 89 cents par action, contre 267 millions de dollars ou 16 cents par action, un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le BPA est ressorti à 34 cents, 12 cents de plus que le consensus.Le chiffre d'affaires d'HPE a progressé de 11% à 7,67 milliards de dollars, là où les analystes tablaient sur 7,07 milliards. Il a augmenté de 9% à taux de change constants.

HP Inc

HP Inc, société spécialisée dans les ordinateurs personnels et les imprimantes, a dévoilé hier soir des résultats meilleurs que prévu, qui lui ont permis de relever ses objectifs annuels. Au premier trimestre, clos fin janvier, de l'exercice 2018, HP Inc. a vu son bénéfice net bondir de 217% à 1,94 milliard de dollars, soit 1,16 dollar par action. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action a atteint 48 cents par action, soit 6 cents de mieux que le consensus Thomson Reuters. Attendu par le marché à 13,49 milliards de dollars, le chiffre d'affaires d'HP Inc. a augmenté de 14% (+13% à change constants) à 14,52 milliards de dollars soutenu par une progression de 15% (+13% à change constants) à 9,44 milliards pour les PC. Ils ont affiché une marge opérationnelle de 3,6%


INTUIT
Intuit a accusé une perte nette de 21 millions de dollars au deuxième trimestre clos fin janvier, à comparer avec un bénéfice de 13 millions un an plus tôt, soit -8 cents par action. Hors éléments exceptionnels, le groupe a enregistré un bénéfice par action de 35 cents, dépassant d'un cent le consensus FactSet. Intuit a fait état également d'une croissance de 15% de son chiffre d'affaires au deuxième trimestre, à 1,165 milliard de dollars. Le consensus le donnait à 1,16 milliard.

PALO ALTO NETWORKS

Palo Alto Networks, spécialiste de la sécurité de nouvelle génération, a annoncé le lancement de son pare-feu de nouvelle génération ultra-robuste PA-220R. Cette nouvelle appliance est conçue pour prévenir les cyberattaques au sein des réseaux de systèmes de contrôle industriel (ICS) et de systèmes d'acquisition et de contrôle des données (SCADA). "Le PA-220R répond aux exigences de performance et de fiabilité des normes opérationnelles applicables aux environnements industriels, tels que les sous-stations ou centrales électriques ou les usines", a précisé la société.

T-MOBILE
T-Mobile, filiale américaine cotée de Deutsche Telekom, a annoncé l'entrée à son Conseil d'administration de son directeur des opérations (COO) Mike Sievert. Le Board de l'opérateur télécoms passe ainsi de 11 à 12 membres. Mike Sievert est entré chez T-Mobile en 2012 comme directeur du marketing et a été promu COO en 2015.